Le Canada est prêt à reconnaître l’État palestinien sans l’approbation d’Israël

Le Canada est prêt à reconnaître l’État palestinien sans l’approbation d’Israël
Descriptive text here

La nouvelle position du Canada serait nuancée, mais cette nuance serait importante et viserait notamment à faire pression sur le gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu.

Selon nos informations, le Canada serait prêt à reconnaître unilatéralement l’existence de l’État palestinien, sans l’approbation d’Israël, si l’État palestinien fait preuve de bonne gouvernance et que le Hamas ne fait plus partie de l’État palestinien. ‘équation.

Jusqu’à présent, le Canada s’est dit prêt à reconnaître l’État palestinien dans le cadre d’une solution négociée à deux États et à l’étape finale de cette négociation.

Avec cette nouvelle nuance ajoutée, une telle reconnaissance ne devrait plus attendre la dernière étape de cette négociation et pourrait survenir plus tôt dans ce processus.

Nous sommes désormais prêts à reconnaître l’État palestinien plus tôt, au moment opportun, ce qui conduira à l’établissement d’une paix durable.indique une Source gouvernementale, même si Israël n’est pas prêt à cette reconnaissance.

Le Canada continue de soutenir le droit d’Israël à exister et à se défendre, d’appeler à un cessez-le-feu à Gaza et d’exiger le retour des otages israéliens capturés par le Hamas.

C’est un changement importantestime Miloud Chennoufi, professeur de relations internationales et directeur des études supérieures au Collège des Forces canadiennes.

C’est une façon de faire pression sur le gouvernement israélien pour qu’il change de cap à Gaza et ailleurs dans les territoires palestiniens occupés.

La nouvelle position canadienne ressemble à celle exprimée la semaine dernière par le ministre britannique des Affaires étrangères.

Selon le professeur Chennoufi, le Canada et le Royaume-Uni veulent envoyer le message queattendre que l’État palestinien soit le résultat de négociations avec les Israéliens donne en fait plus de temps et de marge de manœuvre au gouvernement Netanyahu pour liquider tout espoir de paix avec les Palestiniens.

Ce changement de position canadienne concernant la reconnaissance de l’État palestinien survient à la suite d’un vote enLes Nations UniesONU où le Canada et certains de ses alliés du G7 ont changé leur position historique sur le même sujet.

Le Canada, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie, qui ont toujours voté contre la reconnaissance de l’État palestinien par leLes Nations UniesONUaujourd’hui, je me suis abstenu de voter (nouvelle fenetre). La France et l’Italie ont voté pour, tandis que les États-Unis ont voté contre.

Selon le professeur Chennoufi, cette distanciation du soutien international qui semble s’amorcer face à Israël démontre que partout en Occident nous ressentons un profond malaise face à la politique du gouvernement Netanyahu.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Feux de forêt | Record de CO2 émis en Colombie-Britannique pour le mois de mai
NEXT Bâtir la future main-d’œuvre technologique du Canada