Importer une tonne de marijuana

Importer une tonne de marijuana
Importer une tonne de marijuana

Un homme lié à la mafia montréalaise, Michele Annunziata, est actuellement détenu dans une prison en Italie suite à son arrestation pour avoir prétendument importé plus d’une tonne de marijuana dans ce pays.


Publié à 1h08

Mis à jour à 6h00

Annunziata, 79 ans, a été arrêtée il y a une dizaine de jours avec 15 autres personnes à la suite d’une vaste enquête menée par les carabiniers de la région de Campanie et la Direction départementale antimafia de Salerne contre la mafia calabraise et napolitaine.

« Fin avril 2023, une cargaison de marijuana d’un poids total de plus d’une tonne a été interceptée et saisie dans un conteneur qui a quitté le port canadien de Montréal et est arrivé au port de Salerne par l’intermédiaire d’une société d’import-export. à Poggiomarino (Naples). Selon l’hypothèse accusatrice […], Antonio di Boscoreale Malafronte, copropriétaire de la société intéressée par l’importation de la cargaison, ainsi que l’italo-américain Michele Annunziata seraient impliqués. Ce dernier aurait organisé l’importation de la drogue, financée en partie par le Napolitain Giuseppe Gargiulo”, peut-on lire dans un communiqué publié le 30 avril par le Groupe Opérationnel Spécial de la section anti-criminalité des Carabiniers de Salerne..

Selon les médias italiens, la marijuana était cachée dans une cargaison de pois chiches acquis légalement.

Le communiqué précise également que les carabiniers ont découvert en mars 2023 une cargaison de 220 kilogrammes de cocaïne cachée dans un conteneur en provenance d’Équateur et embarquée à bord d’un navire battant pavillon libanais.

Toujours selon les carabiniers, le port de Salerne est devenu une plaque tournante nationale pour l’importation de drogues en provenance d’Amérique du Sud.

Les médias italiens rapportent que pour la récupération de drogue dans le port de Salerne, les trafiquants ont reçu une somme de 10 à 20 % de la valeur des stupéfiants.

Le commanditaire présumé de l’importation de marijuana, Giuseppe Gargiulo, a été assigné à résidence.

Un clan discret

Selon les renseignements policiers et nos sources, le clan Annunziata est très discret, mais présent depuis des décennies à Montréal, et opère de manière isolée.

Son siège social est un café situé boulevard Robert à Saint-Léonard qui fut aussi le fief d’Agostino Cuntrera, un associé du clan Rizzuto assassiné lors de la tentative de putsch contre les Siciliens en 2010-2011.

Au début des années 2000, le clan Annunziata était considéré par la police comme l’une des six familles mafieuses montréalaises relevant de Cuntrera.

Selon des sources policières et criminelles, Michele Annunziata est proche de Salvatore Cazzetta, membre de la section des Hells Angels du Sud.

En février 1989, Annunziata a été condamné à 30 mois de prison après que lui et ses complices aient été piégés par un agent double du Service de police de la Communauté urbaine de Montréal lors d’une transaction de deux kilogrammes de cocaïne – au coût de 70 000 $ – effectuée dans un immeuble de rue Jean-Talon.

En 1996, il a été condamné à six ans et demi de pénitencier pour un cas de complot et de possession d’explosifs, et en 1976, à une amende de 2 400 $ dans un cas de vol et de possession de biens criminellement obtenus.

Pour contacter Daniel Renaud, composez le 514 285-7000, poste 21. 4918, écrivez à [email protected] ou écrivez à l’adresse postale de La presse.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « Faire connaître ce handicap au grand public… » Dans le Lot, ils ont défilé contre la maladie de Huntington
NEXT EN IMAGES, EN IMAGES. Dans la Somme et l’Oise, des coulées de boue impressionnantes après de violents orages