la designer textile Rafaële Rohn ouvre une boutique et lance des ateliers

la designer textile Rafaële Rohn ouvre une boutique et lance des ateliers
Descriptive text here
type="image/webp"> type="image/webp"> type="image/jpeg"> type="image/jpeg">>>>>
La designer Rafaële Rohn utilise notamment la technique du tampon et de la linogravure (© Marion Colombani).

Selon le registre publié par l’Institut du savoir-faire français, il existe en France plus de 200 métiers artisanaux et plus de 80 spécialités, du céramiste au sculpteur, en passant par le joaillier, le fondeur, etc. Créateur textile Rafaële Rohn est entrée dans ce monde de passionnés grâce au dessin. Elle s’est spécialisée dans la création de motifs.

Titulaire d’une licence d’arts appliqués, Rafaële Rohn a obtenu un master en création-recherche en couleur et matière à l’Institut Supérieure Couleur Image Design (ISCID) de Montauban. Elle s’est lancée dans l’aventure entrepreneuriale dans 2013 et ouvre son atelier deux ans plus tard. « Cette formation m’a permis d’apprendre à créer des collections, à travailler la couleur, c’était très enrichissant »précise la jeune femme.

Le designer a d’abord voulu travailler pour marques de vêtements pour enfants. Elle a commencé à dessiner pour Petits hauts, Conception Eppendahl, Studio Lilesadi…) avant de se tourner vers la décoration intérieure. « Je souhaitais élargir mon champ d’expertise. Mon style de dessin il y a 10 ans était moins à la mode qu’aujourd’hui”reconnaît la personne concernée.

Attirée par la nature et les plantes, Rafaële Rohn affiche un côté très champêtre dans ses créations. Elle y met en scène son quotidien, la ferme où elle habite ou encore Lauzerte, sa ville natale. C’est ce style qui lui a permis de devenir designer textile pour la marque Carrefour au sein du département Couleurs et Tendances. L’artiste collabore également avec le Laboratoire Ducastel, fabricant de cosmétiques lotois, pour la conception de son packaging. Elle travaille en marque blanche pour des entreprises de décoration, de packaging, de vêtements et même de fabrication de cartes.

L’envie de voler seul

type="image/webp"> type="image/webp"> type="image/jpeg"> type="image/jpeg">
>
>
>
>
Les créations de Rafaële Rohn s’inspirent de la nature et des plantes (© Marion Colombani).

« Dans mon premier métier, je travaillais dans le numérique, avec des écrans. Je voulais créer avec mes mains. explique Rafaële Rohn qui conçoit également ses propres collections. Elle utilise notamment la technique du tampons et certaines linogravure. « C’est un processus d’impression très simple. Le dessin appliqué sur une plaque sera ensuite posé sur un tissu, un papier… J’aime le côté structuré du tampon et la spontanéité de l’application »continue-t-elle.

Rafaële Rohn choisit ses matières avec soin : rembourrage en lin et laine français produit par l’association des éleveurs La Caussenarde. Et le concepteur a ajouté :

Je privilégie les matières fabriquées en Occitanie par conviction personnelle. Mais c’est aussi un argument de vente. Les clients sont de plus en plus friands de produits locaux. »

L’atelier dragon, une nouvelle vitrine

C’est à Montcuq-en-Quercy-Blanc, dans le Lot, que depuis novembre dernier, Rafaële Rohn a ouvert une boutique, l’atelier du Dragon. Une vitrine pour ses créations, mais aussi celles d’autres créateurs et producteurs locaux. Parmi lesquels le céramiste Noémie Saudel, Sophie Spoljaricfondatrice de Diapoésie, spécialisée dans les bijoux en argent et Ferme Félicita à Saint-Amans-de-Pellagal. » Le nouvel emplacement permet aux artistes et artisans de bâtir un réseau solide et d’offrir plus de diversité à la clientèle.

Lire aussi


Dans le Tarn-et-Garonne, la ferme Felicità mise sur l’apiculture douce et l’agroécologie

Rafaële Rohn vend ses produits directement via l’atelier Dragon et sa boutique en ligne. Parallèlement, elle lance des ateliers de reprisage pour apprendre à réparer ses vêtements en les relookant. En septembre prochain, il mettra en place un atelier dédié à la linogravure : trois heures pour créer un motif, l’imprimer et repartir avec votre ouvrage. L’engouement pour le DIY (do it yourself) continue d’inspirer les entreprises…

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Lot-et-Garonne. Ces infirmières libérales ont choisi de travailler à la campagne
NEXT Européennes : Bardella lance le compte à rebours vers une victoire annoncée à Perpignan : Actualités