Blinken utilise « l’option nucléaire » et débloque 109 millions pour la Mission Kenyane et la PNH

Haïti – FLASH : Blinken utilise « l’option nucléaire » et débloque 109 millions pour la Mission Kenyane et la PNH
19/06/2024 09:41:05

Après avoir été empêché pendant des mois par les Républicains de financer une mission de sécurité en Haïti, le secrétaire d’État Antony Blinken a ordonné au Département d’État de débloquer 109 millions de dollars pour aider les policiers des forces spéciales kenyanes déployés en Haïti et la Police nationale haïtienne (PNH) à lutter contre les gangs armés. .

La décision de Blinken, connue sous le nom d’« option nucléaire », annule le blocage des fonds par les Républicains, qui a retardé le déploiement de la mission. Avec la permission de Blinken, nous disposons désormais d’argent pour acheter du matériel qui, selon une équipe kenyane d’évaluation de la sécurité, est nécessaire avant l’arrivée des agents à Port-au-Prince.

À Capitol Hill, les collaborateurs de deux législateurs républicains, le représentant Michael McCaul du Texas et le sénateur Jim Risch de l’Idaho, ont remis en question le plan. Le mois dernier, les législateurs ont également fustigé le président Joe Biden pour avoir autorisé un programme d’aide militaire de 60 millions de dollars en utilisant la soi-disant autorité de retrait présidentielle pour mettre des armes et des munitions entre les mains de la PNH https://www.haitilibre.com/article-42270-haiti- flash-60-millions-d-equipements-militaires-americains-pour-la-mission-quelques-details.html et d’aider la force dirigée par le Kenya à se déployer.

Malgré ces efforts, les espoirs d’un déploiement le mois dernier ont été anéantis après qu’une équipe d’évaluation kenyane, en visite à Port-au-Prince pour évaluer l’état de préparation du pays à recevoir la mission, a déclaré qu’il n’y avait pas assez de véhicules blindés pour déplacer les troupes étrangères et qu’il y avait un déficit de radios et d’équipements de communication. L’équipe a également souligné la nécessité de recourir à des hélicoptères pour évacuer les blessés. https://www.haitilibre.com/article-42406-haiti-flash-nouveau-retard-les-forces-kenyanes-arrivent-en-haiti-dans-3-viens.html

Le responsable du Département d’État a déclaré que les 109 millions de dollars seront utilisés pour couvrir l’équipement, et a noté que le gouvernement américain a été en mesure de fournir des véhicules blindés et des radios supplémentaires par le biais de diverses sources pour résoudre certains problèmes soulevés et permettre à la mission d’atteindre sa pleine capacité et d’être soutenue dans le temps. Même si la mission devrait comprendre jusqu’à 2 500 hommes, la police sera déployée par étapes.

Sans fournir de détails, le responsable du Département d’État a déclaré que le nouveau financement « est essentiel pour permettre le succès de la mission et permettre à la Police nationale haïtienne de lutter contre la violence des gangs ».

HL/ HaïtiGratuit

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les autorités sud-africaines tenues responsables du décès de patients psychiatriques.
NEXT L’ONU appelle à lutter contre les tempêtes de poussière et de sable.