Les images grandioses de la rencontre entre Kim Jong Un et Vladimir Poutine

Les images grandioses de la rencontre entre Kim Jong Un et Vladimir Poutine
Les images grandioses de la rencontre entre Kim Jong Un et Vladimir Poutine

En visite officielle en Corée du Nord ce mercredi 19 juin, Vladimir Poutine a été accueilli en grande pompe par le président nord-coréen Kim Jong Un. Un affichage flashy témoignant des liens d’amitié qui unissent les deux pays.

Fleurs, tapis rouge et cérémonie militaire. Ce mercredi 19 juin, le président russe Vladimir Poutine a été solennellement accueilli à Pyongyang par le président nord-coréen Kim Jong Un, au cours d’une visite d’État au cours de laquelle les dirigeants des deux pays, sous sanctions, ont promis de renforcer leurs liens.

Il s’agit de la première visite de Vladimir Poutine en Corée du Nord depuis 24 ans et de la deuxième rencontre entre les deux hommes en moins d’un an.

Tapis rouge et convoi spécial

Après avoir atterri en Corée du Nord tôt ce matin, Vladimir Poutine a été reçu par Kim Jong Un sur le tarmac recouvert de tapis rouge de l’aéroport de Pyongyang, donnant le coup d’envoi d’une visite riche en symboles. La rencontre entre les deux dirigeants a été retransmise en direct à la télévision.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un attend le président russe Vladimir Poutine sur le tarmac de l’aéroport de Pyongyang, le 19 juin 2024. — VLADIMIR SMIRNOV/POOL/AFP
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un salue le président russe Vladimir Poutine à son arrivée à l’aéroport de Pyongyang, le 19 juin 2024. — STR/KCNA VIA KNS/AFP

Peu après l’arrivée de Poutine, les deux hommes ont été escortés par un convoi spécial depuis l’aéroport international de Pyongyang jusqu’à la capitale nord-coréenne. Pour l’occasion, les rues, les bâtiments et les lampadaires étaient habillés aux couleurs de la Russie et décorés de portraits de Vladimir Poutine.

Un convoi transporte le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président russe Vladimir Poutine quittant l’aéroport international de Pyongyang pour entrer dans la capitale nord-coréenne, le 19 juin 2024. — STR/KCNA VIA KNS/AFP
Le convoi transportant le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président russe Vladimir Poutine se dirige vers la capitale nord-coréenne, le 19 juin 2024. — STR/KCNA VIA KNS/AFP

Une cérémonie de bienvenue

Lâchers de ballons, manifestations militaires et poignées de mains… Lors d’une cérémonie de bienvenue organisée place Kim Il Sung dans la capitale, Vladimir Poutine et Kim Jong Un ont été acclamés par le public. Sous les drapeaux russe et nord-coréen, le chef du Kremlin a salué successivement son homologue nord-coréen et plusieurs représentants politiques.

Le président russe Vladimir Poutine (au centre à gauche) et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (au centre à droite) assistent à une cérémonie de bienvenue sur la place Kim Il Sung à Pyongyang, le 19 juin 2024. — GAVRIIL GRIGOROV/POOL/AFP
Des gens lâchent des ballons dans les airs alors que le président russe Vladimir Poutine et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un assistent à une cérémonie de bienvenue sur la place Kim Il Sung à Pyongyang, le 19 juin 2024. – Vladimir SMIRNOV/POOL / AFP
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un serre la main du président russe Vladimir Poutine lors d’une cérémonie de bienvenue sur la place Kim Il Sung à Pyongyang, le 19 juin 2024 — Vladimir SMIRNOV / POOL / AFP
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un regarde le président russe Vladimir Poutine serrer la main des responsables lors d’une cérémonie de bienvenue sur la place Kim Il Sung à Pyongyang, le 19 juin 2024. — Gavriil GRIGOROV / POOL / AFP
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un et le président russe Vladimir Poutine passent devant des enfants lors d’une cérémonie de bienvenue sur la place Kim Il Sung à Pyongyang, le 19 juin 2024. – PYONGYANG, CORÉE DU NORD

Une rencontre diplomatique

Après la cérémonie d’accueil, le président russe Vladimir Poutine et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un ont signé un accord de partenariat stratégique. Même si les détails du document n’ont pas été révélés à ce stade, le chef du Kremlin a néanmoins affirmé que le texte prévoyait une assistance mutuelle en cas d’« agression ».

Le dirigeant russe a également déclaré que cet accord était « véritablement révolutionnaire » et que la Russie « n’exclut pas pour elle-même une coopération militaro-technique » avec la Corée du Nord.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (à droite) et le président russe Vladimir Poutine posent après une cérémonie de bienvenue sur la place Kim Il Sung à Pyongyang, le 19 juin 2024. — Gavriil GRIGOROV/POOL/AFP
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (au centre, à droite) écoute le président russe Vladimir Poutine (au centre, à gauche) lors de leur rencontre à Pyongyang, le 19 juin 2024. — GAVRIIL GRIGOROV/POOL/AFP

Les Occidentaux craignent, selon eux, un renforcement de la coopération militaire entre Moscou et Pyongyang, qui fournit déjà à l’armée russe des munitions et des missiles pour son offensive en Ukraine.

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Antilles menacées par l’ouragan Beryl, classé « extrêmement dangereux » : Actualités