Le Hezbollah libanais lance des attaques contre l’armée israélienne

Le Hezbollah libanais lance des attaques contre l’armée israélienne
Le Hezbollah libanais lance des attaques contre l’armée israélienne

Le mouvement islamiste libanais Hezbollah a lancé jeudi de nouvelles attaques à la roquette et au drone contre des bases et positions de l’armée israélienne, après la mort d’un de ses commandants dans une frappe israélienne.

Il s’agit des plus grandes attaques simultanées lancées par le Hezbollah contre des positions militaires israéliennes depuis le début, il y a plus de huit mois, des échanges de tirs transfrontaliers entre le mouvement libanais et l’armée israélienne.

“Des escadrons de drones chargés d’explosifs”

Le Hezbollah affirme mener ces attaques en soutien à son allié palestinien, le Hamas, en guerre contre l’armée israélienne dans la bande de Gaza. Les combattants du Hezbollah ont mené « une attaque à la roquette et au drone contre six casernes et sites militaires » tout en lançant simultanément des « escadrons de drones chargés d’explosifs » sur trois autres bases israéliennes, a indiqué le mouvement pro-iranien dans un communiqué.

Ces attaques font « partie de la réponse à l’assassinat » mardi du commandant Taleb Sami Abdallah lors d’une frappe au sud du Liban, frontalier du nord d’Israël. L’armée a confirmé avoir éliminé Abdallah qui, selon elle, avait « planifié et exécuté des attaques anti-israéliennes ».

Ce jeudi, l’armée israélienne a déclaré qu’« une quarantaine de projectiles ont été lancés en direction de la Galilée (nord d’Israël) et du Golan syrien », dont une partie est occupée par Israël. La plupart ont été interceptés tandis que d’autres ont déclenché des incendies, a-t-elle expliqué.

« Israël répondra avec force à toutes les attaques du Hezbollah »

Lors d’un point de presse, le porte-parole du gouvernement israélien, David Mencer, a averti qu’« Israël répondrait avec force à toute agression du Hezbollah ». Ces dernières semaines, les échanges de tirs transfrontaliers se sont intensifiés, le Hezbollah utilisant de plus en plus de drones pour attaquer les positions israéliennes et Israël répondant par des frappes ciblées contre les combattants du mouvement.

Plus d’informations sur la guerre Israël-Hamas

Plus de huit mois de violences ont fait au moins 468 morts au Liban, dont environ 90 civils et plus de 305 combattants du Hezbollah, selon un comptage de l’AFP basé sur des données du mouvement et des sources officielles libanaises. Du côté israélien, au moins 15 soldats et 11 civils ont été tués, selon les autorités.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Antilles menacées par l’ouragan Beryl, classé « extrêmement dangereux » : Actualités