Israël passe à la deuxième place parmi les favoris des bookmakers

Israël passe à la deuxième place parmi les favoris des bookmakers
Descriptive text here

Huitième avant sa prestation en demi-finale jeudi soir, Eden Golan a réalisé un bond spectaculaire parmi tous les bookmakers. Cette hausse pourrait s’expliquer par une bourde de la télévision italienne.

En pleine polémique sur la présence d’Israël à l’Eurovision en raison de la guerre à Gaza, la montée en puissance est aussi fulgurante qu’inattendue. Alors qu’elle figurait avant la demi-finale aux dernières positions du top 10 des favoris selon les bookmakers, Eden Golan occupe ce vendredi 10 mai la deuxième place de ce classement, selon Eurovisionworld et Oddschecker.

Selon ces deux sites agrégeant les cotes de différents sites de paris en ligne, Eden Golan devance seulement Baby Lasagna, le candidat croate, qui trône en tête du classement depuis plusieurs semaines. Elle a toutefois dépassé Nemo, le chanteur défendant les couleurs de la Suisse.

Jeudi soir, grâce à sa chanson « Hurricane », Eden Golan a réussi à se qualifier pour la finale et à rejoindre le groupe des 26 pays qui concourront pour la victoire samedi. Mais la performance de la chanteuse israélienne explique-t-elle à elle seule son retour ? En réalité, cela pourrait avoir beaucoup à voir avec une erreur commise par la Rai, la télévision publique italienne.

Israël en quête d’une cinquième victoire

Lors de la retransmission de la demi-finale, la chaîne a en effet divulgué les résultats des votes des téléspectateurs transalpins avec un bandeau défilant sur l’écran, ce qui est pourtant interdit par le règlement de l’UER (Union européenne de radiodiffusion). ), organisateur de l’événement. Après cette bévue, la Rai s’expose à une sanction de la part de l’UER, indique le quotidien italien La Repubblica.

Selon ces chiffres, 39% des Italiens ayant exprimé leur choix jeudi ont voté pour Eden Golan. Loin devant les deux autres pays suivants, les Pays-Bas et la Géorgie, qui n’ont obtenu qu’environ 7 % des voix.

“Je suis très reconnaissant envers tous ceux qui ont voté pour nous et nous ont soutenus”, a déclaré Eden Golan après la demi-finale. “C’est vraiment un honneur d’être ici, sur scène, pour jouer et montrer notre voix, pour nous présenter avec fierté.”

Si la jeune femme venait à gagner samedi, ce serait la cinquième victoire de l’Etat hébreu à l’Eurovision, la dernière remontant à 2018.

Les plus lus

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Michael Simonow, le collectionneur qui a embelli l’abbaye de Flaran il y a 20 ans
NEXT une ode à la lenteur sur la scène du Théâtre du Capitole à Toulouse