Ottawa investit deux millions dans le développement de l’entrepreneuriat collectif

Ottawa investit deux millions dans le développement de l’entrepreneuriat collectif
Ottawa investit deux millions dans le développement de l’entrepreneuriat collectif

Ottawa finance le développement de l’entrepreneuriat collectif dans la province en accordant deux millions de dollars au Chantier de l’entreprises sociale, un organisme qui regroupe des acteurs de différents secteurs et qui vise à les renforcer dans leur ensemble. Un investissement que sa directrice générale, Béatrice Alain, voit comme « une reconnaissance de la part du gouvernement fédéral de l’importance que joue l’économie sociale dans l’économie québécoise ».

« L’économie sociale est au cœur de certains secteurs importants pour le développement et le bien-être du Québec : l’agriculture, l’habitation, les services aux personnes vulnérables », a expliqué Mme.moi Alain en interview à Devoir.

L’enveloppe de 2 350 000 $ annoncée lundi par la ministre du Tourisme et chef de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec (DEC), Soraya Martinez Ferrada, devrait permettre à l’organisme à but non lucratif de soutenir ces entreprises.

D’après M.moi Alain, ce montant sera complémentaire aux ressources de première ligne qui soutiennent déjà les entreprises individuelles, comme celles qui œuvrent par exemple en autonomie et en sécurité alimentaire au Québec.

« On voit des entreprises de l’économie sociale engagées à renforcer les systèmes alimentaires territoriaux, c’est-à-dire à pouvoir produire, transformer et consommer plus localement », a-t-elle décrit. Ces entreprises ont besoin d’un soutien de deuxième, troisième ligne « pour voir [s’]il existe des barrières réglementaires ou des opportunités à saisir pour renforcer nos systèmes alimentaires territoriaux.

«La vitalité et le dynamisme économiques reposent sur des entreprises et des organisations fortes, résilientes et innovantes, ayant un impact positif sur leur communauté», a déclaré le ministre Martinez Ferrada dans un communiqué. C’est le cas du Projet Économie Sociale, qui accompagne les entreprises de l’écosystème pour leur permettre d’innover et de croître dans une optique de développement durable. »

Ce financement arrive à point nommé, d’autant plus qu’un sommet de l’économie sociale, qui réunira les entreprises du secteur, soutenant les acteurs et tous les niveaux de gouvernement, est prévu en mai 2025, a indiqué Mme.moi Alain.

A voir en vidéo

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A Lille, un spectacle immersif gratuit pour les 15 ans d’Euratechnologies
NEXT Le Seal U DM-i arrive au Maroc