Galenica croît sur quatre mois, malgré les génériques

Galenica croît sur quatre mois, malgré les génériques
Galenica croît sur quatre mois, malgré les génériques

Zurich (awp) – Galenica, grossiste en médicaments et exploitant de pharmacie, a enregistré au cours des quatre premiers mois de l’année un taux de croissance supérieur à ses propres ambitions à court terme, malgré l’effet modérateur dû à l’adoption croissante de versions de substitution moins chères par les patients. .

Le chiffre d’affaires entre janvier et fin avril a atteint 1,26 milliard de francs suisses, en hausse de 4,8% sur un an.

L’augmentation du taux de substitution des préparations originales par des versions génériques ou biosimilaires a eu un effet modérateur sur la croissance, souligne le distributeur dans son rapport d’étape publié jeudi. Le phénomène est attribué à l’augmentation de la part des assurés privilégiant une préparation originale plus coûteuse.

Principale Source de revenus, le segment Logistique & Informatique, qui comprend notamment les ventes en gros aux centres de santé de toutes catégories, a augmenté sa contribution de 5,6% à 1,04 milliard de francs suisses. Les ventes au détail en pharmacie ou en ligne ont généré une contribution de 4,5% à 542,6 millions.

Feuille de route inchangée

La direction renouvelle également son ambition de croissance sur l’ensemble de l’exercice dans une fourchette de 3 à 5%. Si elle ne donne aucune indication quant à sa rentabilité à ce stade de l’exercice, la firme bernoise maintient également son objectif de progression de son excédent d’exploitation (Ebit) corrigé de tout élément non récurrent, entre 8 et 11%.

Les actionnaires doivent toujours pouvoir compter sur un dividende au moins égal aux 2,20 francs suisses par action perçus au titre de 2023.

Les analystes saluent une performance sans surprises. Gian Marco Werro, de la Banque cantonale de Zurich (ZKB), souligne que les ambitions de croissance et de rentabilité semblent très optimistes au vu de l’inflation des frais de personnel et de la libéralisation en cours du marché des médicaments sans ordonnance.

Mais l’expert note également que les évolutions démographiques comme celle du prix des médicaments, ainsi que l’élargissement de l’offre de services devraient pouvoir compenser en partie ces handicaps.

Les investisseurs, de leur côté, semblent l’apprécier. A 10h53 à la Bourse suisse, la valeur nominative Galenica progresse de 2,0% à 72,45 francs suisses, dans le peloton de tête d’un SPI en hausse de 0,22%.

jh/ck/vj

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV La prise en charge des dommages aux locaux existants par l’assureur décennal en responsabilité civile est conditionnée à l’intégration indivisible des ouvrages existants dans l’ouvrage neuf.
NEXT Le salon automobile de Genève sabordé face à la baisse d’intérêt des constructeurs