Actualités du marché du jeudi 2 mai

Actualités du marché du jeudi 2 mai
Actualités du marché du jeudi 2 mai

(Illustration : Camille Charbonneau)

L’ACTUALITÉ INCONTOURNABLE

• Canadian Natural Resources rate ses estimations de bénéfices pour le premier trimestre après la baisse des ventes et des prix. Le plus grand producteur de pétrole et de gaz du Canada, Canadian Natural Resources, n’a pas atteint les prévisions de bénéfices des analystes pour le premier trimestre en raison d’une production inférieure aux prévisions, ainsi que d’une baisse de ses revenus. ventes et prix atteints.

• Air Canada enregistre des pertes plus importantes que prévu en raison de l’augmentation des coûts. Air Canada a enregistré des pertes plus importantes que prévu au premier trimestre, la hausse des coûts d’exploitation liés à la main-d’œuvre et à la maintenance des avions ayant contrebalancé les gains résultant de la reprise des voyages d’affaires.

• Thomson Reuters relève ses prévisions pour 2024 suite aux résultats du premier trimestre. Thomson Reuters a dépassé les attentes en matière de chiffre d’affaires pour le premier trimestre, a relevé ses prévisions financières annuelles et a augmenté son dividende annuel de 10 % à 2,16 dollars, tout en continuant à investir massivement dans l’intelligence artificielle.

• ConocoPhillips rate ses prévisions de bénéfices trimestriels après la chute des prix des matières premières. Le producteur américain de pétrole et de gaz ConocoPhillips n’a pas atteint les estimations de Wall Street concernant son bénéfice du premier trimestre, les inquiétudes concernant la demande ayant maintenu les prix des matières premières sous contrôle.

• Les prévisions de Qualcomm dépassent les estimations car l’IA stimule les ventes de puces en Chine. Qualcomm Inc. a annoncé mercredi un chiffre d’affaires trimestriel et un bénéfice ajusté supérieurs aux attentes de Wall Street, grâce aux ventes de puces de plus en plus coûteuses intégrées aux smartphones Android riches en fonctionnalités.

TENDANCES AVANT OUVERTURE

Les contrats à terme sur le principal indice boursier canadien sont en hausse, entraînés par la hausse des prix du pétrole, qui ont rebondi après un creux de sept semaines alors que l’attention se tourne vers une éventuelle décision des États-Unis d’augmenter leurs réserves stratégiques. Les contrats à terme de Wall Street sont en hausse un jour après que la Réserve fédérale américaine a décidé de laisser les taux d’intérêt inchangés et d’apaiser les craintes concernant d’éventuelles hausses de taux. Dans le même temps, le yen reculait après une hausse soupçonnée d’avoir été alimentée par des interventions de mercredi en fin de journée, tandis que le Nikkei s’effondrait. Le prix de l’or a chuté suite aux déclarations de la Réserve fédérale américaine selon lesquelles les taux d’intérêt resteraient élevés plus longtemps, et le dollar américain a limité ses pertes après avoir atteint son plus haut niveau en près de six mois. En Europe, les marchés étaient au ralenti après un jour férié, les investisseurs évaluant une série de résultats.

(Re)lire toute l’actualité du marché

TITRES À SUIVRE

• Air Canada: La société a déclaré une perte ajustée plus faible au premier trimestre, le plus grand transporteur du Canada ayant bénéficié d’une reprise des réservations de voyages d’affaires. Les dirigeants des concurrents américains d’Air Canada ont déclaré s’attendre à une forte demande de voyages sur les routes intérieures et internationales au cours de la prochaine saison estivale. L’Association du transport aérien international prévoit que 4,7 milliards de personnes voyageront en 2024, contre 4,5 milliards en 2019. Sa perte ajustée s’est réduite à 96 millions de dollars canadiens, ou 0,27 dollars canadiens par action, comparativement à 188 millions de dollars canadiens, ou 0,53 dollars canadiens par action. , un an plus tôt. Les revenus d’exploitation trimestriels du transporteur canadien ont augmenté de 7 % pour atteindre 5,2 milliards de dollars canadiens au cours du trimestre terminé le 31 mars.

• Ressources naturelles canadiennes : La société n’a pas atteint les prévisions des analystes concernant le bénéfice du premier trimestre, affectée par une production inférieure aux prévisions, ainsi que par une baisse des ventes et des prix réalisés. La société a déclaré un bénéfice ajusté de 1,37 $ CA par action, inférieur aux estimations moyennes des analystes de 1,48 $ CA par action. Le bénéfice net s’est élevé à 987 millions de dollars canadiens, contre 1,8 milliard de dollars canadiens pour le premier trimestre de 2023, en raison de la baisse des prix réalisés pour le pétrole brut synthétique (PBS) et le gaz naturel. Les ventes de produits se sont élevées à 9,42 milliards de dollars canadiens, légèrement inférieures à celles du trimestre précédent, les ventes de gaz naturel ayant baissé de près de 39 %. La production globale s’est établie à 1,33 million de barils équivalent pétrole par jour (bep/j), soit un chiffre inférieur aux attentes des analystes qui étaient de 1,35 million de bep/j. CNQ a également enregistré une baisse dans ses mines de sables bitumineux, avec une production de 445 209 barils par jour, une baisse de 3 % par rapport aux niveaux de l’année dernière, suite à des travaux d’entretien planifiés et imprévus. L’entreprise a également indiqué qu’elle bénéficierait de la mise en service du pipeline Trans Mountain, capable de transporter 94 000 barils par jour.

• Thomson Reuters: La société a dépassé les prévisions de revenus, a relevé ses prévisions financières annuelles et a augmenté son dividende annuel de 10 % à 2,16 $, tout en continuant à investir massivement dans l’intelligence artificielle. Le fournisseur de nouvelles et d’informations a annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 8 % au premier trimestre, à 1,88 milliard de dollars, contre 1,74 milliard de dollars un an plus tôt. Wall Street attendait 1,85 milliard de dollars pour le trimestre. Le bénéfice d’exploitation, annoncé par Thomson Reuters, a augmenté de 10% à 557 millions de dollars, en deçà des attentes de 559 millions de dollars. Le bénéfice ajusté par action, hors éléments non récurrents, s’est élevé à 1,11 $ par action. La société a revu à la hausse ses prévisions de chiffre d’affaires total annuel après ses résultats du premier trimestre et s’attend désormais à une hausse comprise entre 6,5% et 7%, contre 6,5% précédemment. Elle prévoit que le chiffre d’affaires total de ses trois principaux secteurs d’activité, juridique, fiscal et comptable, et des entreprises augmentera entre 8% et 8,5%, contre 8% auparavant. Les revenus de Reuters News ont augmenté de 21 % à 210 millions de dollars en raison de transactions non récurrentes liées aux accords de licence de contenu concernant l’IA générative.

Cliquez sur suivant pour voir les recommandations :

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV un couple ne peut pas jouer sa grille habituelle… et gagne 166 millions d’euros
NEXT Le compte à rebours a commencé pour « WORLDEF Istanbul 2024 »