« Ouest-France », « L’Express », TF1 et Le Média parmi les 25 candidatures sélectionnées

« Ouest-France », « L’Express », TF1 et Le Média parmi les 25 candidatures sélectionnées
« Ouest-France », « L’Express », TF1 et Le Média parmi les 25 candidatures sélectionnées

La mise en jeu de quinze fréquences de télévision numérique terrestre (TNT) est attractive. Vingt-cinq candidatures ont été présentées, dont celle du CMI France (groupe du magnat tchèque Daniel Kretinsky), de Ouest de la France et de L’Express, jugé recevable par l’Autorité de régulation de l’audiovisuel et de la communication numérique (Arcom), selon la liste publiée mercredi 22 mai par le régulateur de l’audiovisuel. Lancé fin février, l’appel à candidatures s’est clôturé la semaine dernière.

Il concerne les fréquences TNT actuellement occupées par les chaînes Canal+, C8, CNews, CStar, Canal+ Cinéma, Canal+ Sport et Planète + (groupe Canal+), TMC, TFX et LCI (groupe TF1), W9, Gulli et Paris Première (groupe M6). ), BFM-TV (en passe d’être revendu au milliardaire Rodolphe Saadé) et NRJ12 (groupe NRJ).

L’Arcom, qui a reçu au total vingt-sept candidatures, en a jugé vingt-cinq recevables. Le choix des titulaires sera annoncé fin juillet, après des auditions du 8 au 17 du même mois.

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés Commission d’enquête sur la TNT : une flopée de propositions pour davantage de contrôles

Ajouter à vos sélections

Tous les acteurs déjà en place postulent au renouvellement de chacune de leurs chaînes, le gros enjeu de la procédure étant le sort de C8 et CNews, aux mains du milliardaire conservateur Vincent Bolloré et régulièrement rappelées à l’ordre par l’Arcom.

« L’Express » et Le Média en lice

La semaine dernière, trois acteurs de - ont créé la surprise en annonçant leur intention d’exploiter une fréquence, dont le groupe du milliardaire Daniel Kretinsky, CMI France, en lice pour un projet intitulé « RéelsTV » et également en train de vendre le magazine. Marianne. Deux journaux, L’Express Et Ouest de la France, ont également indiqué vouloir créer leur propre chaîne (L’Express TV et OF TV), ainsi que la webtélévision de gauche radicale Le Média. Toutes ces candidatures sont déclarées recevables.

La principale nouveauté mercredi réside dans la candidature du groupe TF1 à deux nouvelles fréquences, en plus des trois qui arrivent à expiration, pour deux nouvelles chaînes thématiques gratuites, La Chaîne histoire (LCH) et Humor TV. Le premier, qui viendrait s’ajouter à la chaîne payante TF1 Histoire TV, vise à « Rendre l’histoire accessible au plus grand nombre », selon le groupe. Le second veut donner un « place pleine » faire de l’humour sur la TNT gratuite et « contribuer à la diversification de l’offre de programmes ».

Lire aussi | Article réservé à nos abonnés La procédure d’attribution de quinze fréquences TNT attire au moins quatre nouveaux candidats

Ajouter à vos sélections

Trois autres projets inédits sont en lice : BATV, de l’association chrétienne Je suis, OP TV de la société Ombre Première (à l’origine d’une chaîne musicale outre-mer) et Mieux, de la société Média Santé Info TV. Cette dernière est présidée par l’ancien publicitaire Franck Papazian, propriétaire de Qui est quiCB News ou encore Stratégies. Enfin, aucun drame n’est venu de la part de Rodolphe Saadé, dont le groupe CMA CGM postule seulement au renouvellement de BFM-TV.

Le Monde avec l’AFP

Réutiliser ce contenu
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV quels sont les thèmes de l’émission de France 2…
NEXT Du « PAF » à « TPMP », Pascale de La Tour du Pin dresse un premier bilan