Voici pourquoi les prix des billets d’avion devraient augmenter cet été

Voici pourquoi les prix des billets d’avion devraient augmenter cet été
Voici pourquoi les prix des billets d’avion devraient augmenter cet été

Juillet est là et croyez-nous, nous aimerions avoir bonnes nouvelles riche de douceur et de soleil à vous apporter. Mais comme le ciel parisien, gris et nuageuxce sont des nouvelles très sombres, qui s’attaquera directement à votre portefeuille, que nous avons pour vous. Si vous prévoyez de partir en vacances en avion Cet été, préparez-vous car les prix pourraient bien augmenter. En 2022, les prix avaient déjà vu une épidémie étonnante avec une augmentation de 21,7%. Un an plus tard, ce pourcentage avait diminué mais restait significatif : en moyenne, les prix en provenance de France étaient 8,6% plus élevécomme le révèlent les chiffres de l’aviation civile (DGAC). Que va-t-il se passer en 2024 ? Les données sont déroutantes.

Le manque d’appareils mis en cause

Outre le prix des bagages qui augmente, un élément majeur pourrait expliquer la risque d’augmentation prix des billets : pénurie d’avions. Du côté de Ryanair, 57 Boeing avaient été commandés, tandis que seulement 40 appareils ont été reçus, comme expliqué TF1. Même situation chez Airbus qui envisage de revoir ses production d’avions vers le bas. Si l’objectif initial était de livrer 800 avions En 2024, seuls 770 le seront effectivement, précise-t-il. CNN.

Impact direct sur le prix des billets

LE conséquences de ce manque des dispositifs sont observés à plusieurs niveaux. Qui dit moins d’avions, dit moins de vols et des connexions moins bien desservies. Cela signifie aussi accueillir moins de passagers et donc, inévitablement, gagner moins d’argent. Pour tenter de surmonter ce problème, les compagnies aériennes peuvent faire appel à des sociétés spécialisées dans la location d’avions. Or, une telle location coûtait en moyenne 4 000 € de l’heure l’année dernière. Un taux qui devrait augmenter à 5 000 € de l’heure cette année et pouvait donc être constaté sur le prix final du billet.

L’autre solution est de continuer à utiliser des appareils déjà « utilisés ». Or ” quand nous sommes obligés de continuer à utiliser d’anciens appareils, nous dépensons plus de carburant. Donc, cela augmente également le prix des billets », précise Caroline Bruneau, journaliste économique spécialisée dans l’aéronautique, dans un reportage TF1. Augmentation des tickets et

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’inflation américaine a ralenti plus que prévu en juin – .
NEXT Prix ​​du gaz, démarque inconnue, nouveau plan d’économies… Ce qui change au 1er juillet