La Cour suprême retarde à nouveau le procès fédéral de l’ex-président – ​​.

La Cour suprême retarde à nouveau le procès fédéral de l’ex-président – ​​.
La Cour suprême retarde à nouveau le procès fédéral de l’ex-président – ​​.

Donald Trump a immédiatement salué une « grande victoire » pour la démocratie alors qu’il fait campagne pour revenir à la Maison Blanche. En décidant le 28 février de se saisir du dossier, puis en repoussant les audiences près de trois mois plus tard, la Cour suprême avait déjà considérablement retardé le procès fédéral de l’ancien président républicain pour avoir tenté d’inverser illégalement les résultats de l’élection de 2020 remportée par Joe Biden.

Au cours des débats, si les juges se sont montrés globalement sceptiques quant à l’immunité absolue revendiquée par le candidat républicain, plusieurs, notamment parmi les conservateurs, ont insisté sur les répercussions à long terme de leur décision. « Nous écrivons une règle pour la postérité », avait observé Neil Gorsuch, évoquant le caractère inédit de la question. “Cette affaire a d’énormes implications pour l’avenir de la présidence et du pays”, a ajouté son collègue Brett Kavanaugh.

Appels en série

Visé par quatre procédures pénales distinctes, Donald Trump met tout en œuvre pour être jugé le plus tard possible, au moins après l’élection présidentielle. Il a été reconnu coupable le 30 mai par un tribunal de New York de « falsification comptable aggravée visant à dissimuler un complot visant à pervertir les élections de 2016 ». Sa sentence sera prononcée le 11 juillet.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une pétition pour garder Jeff Jackson comme PDG – .
NEXT Joe Biden s’accroche à sa candidature à la présidence lors d’une conférence de presse entachée de nouveaux lapsus – .