Toys “R” Us dévoile sa première publicité conçue avec Sora d’OpenAI – .

Toys “R” Us dévoile sa première publicité conçue avec Sora d’OpenAI – .
Toys “R” Us dévoile sa première publicité conçue avec Sora d’OpenAI – .

La nouvelle publicité de la marque de jouets Toys “R” Us a été créée presque entièrement avec l’outil de conversion de texte en vidéo Sora d’OpenAI. Elle a été présentée en avant-première au Festival international de la créativité Cannes Lions 2024, qui s’est déroulé du 17 au 21 juin.

Association de Toys « R » Us et de Native Foreign

La vidéo d’une minute montre le fondateur de Toys “R” Us, Charles Lazarus, enfant, rêvant d’un magasin de jouets et Geoffrey la girafe, la mascotte de la marque. « Le film sur les origines de ToysRUs a été coproduit par le producteur primé aux Emmy Awards et président des studios Toys “R” Us, Kim Miller Olko, en tant que producteur exécutif, et Nik Kleverov, de Native Foreign, en tant que réalisateur. » Le train a quitté la gare et nous avons décidé d’être les premiers à monter à bord ” affirme Kim Miller Olko, s’adressant au Wall Street Journal.

Pour réaliser ce film, Toys »R»Us Studios, la branche de production de divertissement de la marque de jouets, s’est associé à l’agence de création Native Foreign, dont le directeur créatif dispose d’un accès alpha à Sora d’OpenAI qui n’a pas encore été rendu public. Sora peut générer des vidéos d’une durée maximale d’une minute avec des scènes réalistes et plusieurs personnages, le tout à partir d’instructions au clavier.

La-Revue-du-Digital-Twitter-1200x200-1.p

Une histoire racontée avec Sora d’OpenAI

« Notre objectif était de capturer ce sentiment nostalgique et de le transmettre d’une manière unique aux enfants de Toys”R”Us de tous âges. » commente Kim Miller Ok. « Grâce à Sora, nous avons pu raconter cette histoire avec une rapidité et une efficacité remarquables. ” explique Nik Kleverov, directeur créatif chez Native Foreign.

Le logiciel Sora d’OpenAI a permis à Toys “R” Us Studios et à Native Foreign de donner vie à un concept en quelques semaines, en condensant des centaines de prises de vue itératives en quelques dizaines. Le film de marque a été créé presque entièrement dans Sora, avec quelques corrections d’effets visuels et une bande sonore composée par Aaron Marsh du groupe de rock indépendant Copeland.

Mais pour créer « l’origine de Toys “R” Us », il a fallu plus que simplement appuyer sur un bouton d’un système d’intelligence artificielle, a déclaré Nik Kleverov au Wall Street Journal. Une vingtaine de personnes de l’équipe de Kleverov, dont des designers, des directeurs artistiques et des animateurs, ont collaboré avec Miller Olko et un autre responsable marketing de Toys “R” Us sur le projet.

L’outil Sora a souvent mal compris les intentions des auteurs

Chaque plan ou image devait être généré en donnant à Sora plusieurs paragraphes d’instructions. L’outil de conversion de texte en vidéo comprenait souvent mal les intentions des auteurs, ce qui nécessitait parfois des centaines de révisions du texte, explique Kleverov. L’un des défis, comme nous l’avons appris, était de dire à l’outil d’IA ce qui motivait les personnages à se comporter comme ils le faisaient dans la vidéo, ce qui était important pour obtenir les bonnes expressions faciales et les bons mouvements.

L’IA Sora d’OpneAI a réalisé 80 à 85 % du travail avant que l’agence n’intervienne pour apporter des corrections mineures aux images. Le produit final présente quelques imperfections. L’acteur virtuel de la publicité ne ressemble par exemple pas au même enfant sur chaque plan.

Cependant, la publicité a nécessité moins de budget, de temps et de travail que si elle n’avait pas été réalisée avec l’IA, ce qui rend la technologie intéressante, selon Miller Olko de Toys “R” Us. Pour le film, Toys “R” Us et Native Foreign ont convenu d’un montant forfaitaire non divulgué. Toys “R” Us prévoit de diffuser prochainement la publicité sur des plateformes de streaming et envisage de la diffuser à la télévision avant les vacances de cette année, selon Miller Olko.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une finale chaudement disputée pour les Condors Rouges 9U B au tournoi de Chambly
NEXT Derrière les aurores boréales, des « chocs interplanétaires » potentiellement destructeurs – .