les garde-côtes taïwanais « défendront la souveraineté » du pays

les garde-côtes taïwanais « défendront la souveraineté » du pays
les garde-côtes taïwanais « défendront la souveraineté » du pays

“Les garde-côtes (…) travaillent avec le ministère de la Défense nationale pour surveiller les mouvements dans la zone maritime environnante”, ont indiqué les garde-côtes dans un communiqué, sans donner de localisation précise. “Les garde-côtes défendront fermement la souveraineté et la sécurité du pays”, ajoutent-ils.

La Chine a lancé jeudi des manœuvres militaires à grande échelle autour de Taïwan, qu’elle présente comme une « punition sévère » contre le nouveau président taïwanais Lai Ching-te, immédiatement qualifiée par Taipei de « provocations et actions irrationnelles ».

Il s’agit d’une « punition sévère pour les actes séparatistes des forces de +l’indépendance de Taiwan+ et d’un sévère avertissement contre l’ingérence et la provocation des forces extérieures », a déclaré Li Xi, porte-parole du commandement du théâtre de l’Est. de l’armée chinoise.

“Les exercices ont lieu dans le détroit de Taiwan, au nord, au sud et à l’est de l’île de Taiwan, ainsi que dans les zones autour des îles de Kinmen, Matsu, Wuqiu et Dongyin”, a-t-il précisé. – a-t-il souligné dans un communiqué publié par l’armée.

Les exercices ont débuté jeudi à 7h45 et devraient durer jusqu’à vendredi inclus, selon la même Source.

Ces manœuvres, baptisées « Joint Sword-2024A », impliquent l’armée, la marine, l’aviation et une unité de fusées, selon Li Xi.

L’objectif est de “tester les réelles capacités de combat interarmées des forces du commandement”, a également indiqué le porte-parole, à travers “des patrouilles de préparation au combat air-mer, la prise de contrôle de l’ensemble de la bataille sur le terrain et des frappes de précision sur des cibles clés”.

Pékin a qualifié cette semaine le discours d’investiture du nouveau président taïwanais Lai Ching-te d’« admission de l’indépendance de Taiwan » et l’a menacé de « représailles ».

Le ministère taïwanais de la Défense a « fermement condamné » jeudi ces manœuvres chinoises, qu’il a qualifiées de « provocations et actions irrationnelles ».

“Nous avons déployé des forces maritimes, aériennes et terrestres en réponse (…) pour défendre la liberté, la démocratie et la souveraineté” de l’île, a-t-il souligné.

La Chine considère Taiwan comme l’une de ses provinces, qu’elle n’a pas encore réussi à réunifier avec le reste de son territoire depuis la fin de la guerre civile chinoise en 1949.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Kurioser Dialog à la télé ! Kramer Erklärt Weghorsts Trashtalk-Taktik – .
NEXT Offrez-vous l’iPhone 15 Pro Max pour l’été avec ce prix réduit mais bien réel