vers un été inquiétant à Montréal ? La réponse du SPVM – .

vers un été inquiétant à Montréal ? La réponse du SPVM – .
vers un été inquiétant à Montréal ? La réponse du SPVM – .

Le commandant de la Section des crimes majeurs du Service de police de la ville de Montréal (SPVM), Jean-Sébastien Caron, n’a pas voulu répondre à cette question, mais a reconnu qu’il s’agit d’un « rapport inquiétant et malheureux ».

En entrevue à Noovo Info mercredi, M. Caron a soutenu que les autorités continueront d’exercer des pressions pour éviter qu’un tel drame ne se reproduise.

«Nous espérons arriver avec des résultats», espère M. Caron. « Trois meurtres lors d’un même événement, c’est extrêmement rare. Cela se produit une fois par année ou tous les deux ans à Montréal.

Ce dernier explique que plusieurs efforts ont été faits pour lutter contre les violences armées ces derniers mois sur le territoire, mais depuis, les violences au couteau semblent avoir pris le dessus.

Les trois victimes ont été poignardées à mort lundi lors d’un « conflit personnel » qui a dégénéré, impliquant une quinzaine d’individus dans une ruelle située à proximité des rues Saint-André et Mentana.

Selon les informations obtenues par Noovo Info, l’adolescent Ahmed Ouilal, 15 ans, serait à l’origine du premier coup de couteau, possiblement contre Ulrick Peterson Célestin, 25 ans. Les deux individus ont perdu la vie avec Alexandre Vatamanu, 23 ans.

Comment se fait-il qu’un jeune de 15 ans ait une telle arme en sa possession ?

Le commandant du SPVM a simplement répondu que ce n’est pas « forcément légal », mais que certaines personnes se promènent encore avec des armes blanches « pour assurer leur protection ou pour commettre des délits ».

M. Caron a expliqué que le SPVM serait en mesure de fournir plus de détails dans les prochains jours.

Voyez-le dans la vidéo.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une enquête ouverte pour tentative de meurtre près de Bordeaux
NEXT après l’accalmie de midi, l’activité orageuse reprend