La Ferrandaise récompensée par le Agrobiodiversité 2024

La Ferrandaise récompensée par le Agrobiodiversité 2024
Descriptive text here

Après avoir quasiment disparu dans les années 1970, la race bovine Ferrandaise a été sauvée de justesse par des éleveurs passionnés. Le de l’agrobiodiversité récompense cette année le travail de l’association de préservation de la race.

Pour sa douzième édition, le Prix ​​national de l’agrobiodiversité récompensé l’association de protection de la race bovine Ferrandaise dans le Puy-de-Dôme avec une subvention de 15 000 €. Le projet de l’association :

– créer une basée sur un cahier des charges et une charte élaborés par des éleveurs et des recherches sur les caractéristiques nutritionnelles des produits Ferrand ;

– développer une « route ferrandaise », un circuit découverte du terroir et des produits ferrandais avec des restaurants partenaires.

Découvrez la race et le travail de l’association en vidéo :

Préserver nos animaux de ferme

Ce prix, lancé par Ceva santé animale et la fondation du patrimoine, récompense chaque année l’engagement de trois éleveurs français en faveur de la préservation de nos animaux de ferme. « Quand on pense à espèces menacées, L’opinion cite le plus souvent les animaux sauvages. Or, 30 % des races d’élevage recensées en sont en danger. C’est sur ces espèces animales « locales » et leur diversité génétique que s’appuiera l’agriculture du futur pour répondre aux défis environnementaux et planétaires. »

Si la Ferrandaise se positionne en haut du podium, le deuxième prix a été attribué à un éleveur de Lapin Chèvre, race locale en Haute-Vienne, et le troisième prix à des producteurs de houblon des Côtes-d’Armor ayant élevé un troupeau de Des moutons de Belle-Île dans le but de dépouiller leur récolte.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les actions de GME bondissent de 70 % alors que l’engouement pour les actions mèmes revient
NEXT « Pour certains habitants, l’eau de leur maison est montée jusqu’à hauteur de poitrine, ce qui est terrible à vivre » – .