Montréal était de la partie en 2024, estime Elliotte Friedman

Montréal était de la partie en 2024, estime Elliotte Friedman
Montréal était de la partie en 2024, estime Elliotte Friedman

L’affaire Pierre-Luc Dubois a fait parler de lui ces derniers temps.

Les Kings de Los Angeles ont été tellement déçus de ce que Dubois a apporté en 2023-2024 qu’ils ont décidé que le joueur ne serait pas de retour en 2024-2025, point final.

Tout le monde ne semble pas le savoir, mais oui, il a été échangé.

Est-ce pour cela que les rumeurs de rachat de contrat n’ont pas voulu s’éteindre récemment ? On pourrait le penser et c’est pour cela que Frank Seravalli, notamment, a parlé de rédemption.

Mais finalement, Rob Blake a été sauvé par les Capitals de Washington, qui ont choisi de prendre la totalité de son gros contrat en échange des services de Darcy Kuemper.

Je suis le premier à dire que je ne comprends pas car c’est un gros risque financier.

Mais il semble que Rob Blake, qui n’a pas hésité à assumer la responsabilité de la situation de Dubois, n’avait pas qu’une seule option sur la table pour échanger son centre.

Elliotte Friedman, dans le cadre de son podcast 32 Pensées, a mentionné qu’il est certain que les Capitals n’étaient pas les seuls à avoir le nez dans le dossier de celui qui gagne en moyenne 8,5 M$ pendant encore sept ans et qui aura un clause d’immobilité qui entrera en vigueur le 1er juillet.

Friedman ne sait pas exactement qui sont les deux équipes potentielles, mais il a laissé Jeff Marek le deviner. Ce dernier a parlé des Bruins, qui ont besoin d’aide au centre, et Friedman estime avoir raison.

Et c’est par la suite que le nom du Canadien est revenu. Friedman mentionne qu’il n’a pas tout confirmé à travers la ligue et que c’est ce qu’il croit, mais il a quand même le sentiment que le CH est une des deux équipes intéressées.

À noter que Friedman ne sait pas ce que cela aurait coûté au CH. Il est également d’avis que la transaction à Washington n’est pas la seule que les Kings auraient pu faire, mais que leur meilleure offre venait évidemment de Washington, qui n’avait visiblement pas trop peur de Dubois et de son « histoire » en carrière.

On sait aussi que les Kings, qui connaissent Kuemper, voulaient un gardien. Et clairement, Kent Hughes et Jeff Gorton n’avaient aucun avantage à céder Samuel Montembeault ou Cayden Primeau pour (le contrat de) Dubois.

Ce n’est pas logique de penser que le CH aurait fait ça.

Il faut aussi se demander si le CH a demandé aux Kings de retenir leur salaire pour respecter sa structure salariale – si les discussions sont allées aussi loin – afin de faire un pas. Les Capitals ne l’ont pas fait.

En fin de compte, on sait que Dubois a toujours été attractif pour le Canadien, mais que les étoiles ne se sont jamais alignées. Le voilà donc à Washington pour la suite, où il sera peut-être plus heureux qu’à Los Angeles pendant… quatre bons mois et quart ?

Extension

A propos des rumeurs de rachat concernant Dubois : la transaction à Washington nous apprend qu’il n’était certainement pas fait pour le racheter à 1/3 de son salaire, mais la victoire des Oilers hier soir confirme tout.

Après tout, il aura 26 ans lundi et la fenêtre de rachat ne s’ouvrira pas d’ici là puisque la finale de la Coupe Stanley ne sera pas terminée. Si les Capitals veulent le racheter, ce sera officiellement aux 2/3 de son salaire et cela n’arrivera pas.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Un nouveau concurrent pour le PSG dans le dossier Neves ? – .
NEXT Gros malaise dans le vestiaire ? – .