Toutes les décisions du VAR expliquées en temps réel dans le stade

Toutes les décisions du VAR expliquées en temps réel dans le stade
Toutes les décisions du VAR expliquées en temps réel dans le stade

Toutes les décisions d’arbitrage prises avec assistance vidéo seront expliquées en temps réel dans le stade et aux spectateurs lors de l’Euro-2024 en Allemagne, a annoncé mercredi le président de la commission des arbitres de l’UEFA, Roberto Rosetti.

Lors d’une conférence de presse pour présenter le système d’arbitrage prévu pour l’Euro-2024, Roberto Rosetti a indiqué que toutes les situations impliquant l’intervention de l’assistance vidéo (VAR) seront retransmises dans le stade.

“Après l’assistance vidéo, l’explication technique de la décision sera diffusée sur les écrans géants des stades”, a expliqué Roberto Rosetti. Par exemple : « Pénalité, faute de main. Le joueur N.9 d’Allemagne a touché le ballon avec sa main gauche qui était dans une position non naturelle, au-dessus de son épaule et en élargissant son corps”.
La même annonce technique sera disponible pour les commentateurs du match afin qu’ils puissent l’expliquer aux téléspectateurs.

Lors de la Coupe du monde féminine 2023, les arbitres annonçaient leurs décisions au spectateur par une annonce vocale avant de reprendre le jeu.

“Je pense que le VAR est un outil fantastique et que nous ne reviendrons pas en arrière”, a souligné Roberto Rosetti, expliquant que l’objectif est de “réduire le nombre d’interventions du VAR”, mais “s’il y a une image claire qui puisse prouver un erreur claire, nous pouvons remercier VAR.

Par ailleurs, Roberto Rosetti a réaffirmé que le seul dialogue autorisé pour expliquer les décisions sera entre l’arbitre et le capitaine de l’équipe. Tout joueur qui conteste une décision ou demande des explications sera sanctionné d’un carton jaune.

Cette règle a été appliquée lors des trois finales des compétitions européennes, avec deux cartons jaunes en finale de la Ligue des Champions, deux cartons jaunes en finale de la Ligue Europa et un carton jaune en finale de la Ligue de Conférence.

« Nous faisons cela pour les prochaines générations. Nous ne le faisons pas pour les arbitres, mais pour le football et l’image du jeu, pour les jeunes joueurs et pour les jeunes arbitres”, a justifié Roberto Rosetti, appelant les joueurs à éviter toute contestation et à laisser le capitaine discuter avec l’arbitre.

Pour les sélections qui disposent d’un gardien capitaine (Italie et Slovénie), un joueur sera désigné avant le match pour représenter le gardien pendant la rencontre.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV De Zerbi veut faire venir un de ses anciens soldats – .
NEXT Gérald Darmanin annonce que 3 512 personnes pouvant représenter une menace ont été éloignées – .