Stan Wawrinka saisit sa chance contre Andy Murray

Stan Wawrinka saisit sa chance contre Andy Murray
Stan Wawrinka saisit sa chance contre Andy Murray

Stan Wawrinka tente sa chance contre Andy Murray

Publié : 26/05/2024, 23h04 Mis à jour il y a 2 heures

À ce stade, vous trouverez du contenu externe supplémentaire. Si vous acceptez que des cookies soient placés par des fournisseurs externes et que des données personnelles leur soient ainsi transmises, vous devez autoriser tous les cookies et afficher directement le contenu externe.

Autorise les cookiesPlus d’informations

C’était une chance d’avoir récupéré Andy Murray (ATP 75) lors du tirage au sort et Stan Wawrinka n’a pas manqué l’occasion. Face à un Britannique qui revient tout juste d’une grave entorse à la cheville et qui vient de changer de raquette pour la première fois de ses vingt ans de carrière (!), le Vaudois s’est fait du bien à la tête, lui qui connaît un début de saison difficile. et est désormais classé 98e au monde. Solide mais aussi opportuniste à l’entame de chaque set, « Stan The Man » s’est imposé 6-4 6-4 6-2 en 2h19 au terme d’une rencontre plaisante.

L’idée d’essayer

Programmé dans séance de nuit, le premier de la quinzaine dans l’arène Philippe-Chatrier, le match entre les deux vétérans et triples vainqueurs du Grand Chelem a été à sens unique. Dès le premier jeu du match, Wawrinka a obtenu trois balles de break sur le service adverse. Il a tenté le retour gagnant d’un coup droit sur le deuxième ballon, l’a mis dans le couloir, mais il y avait l’idée de tenter des choses, de ne pas regretter trop de passivité. Deux points plus tard, il est récompensé par un break grâce à un revers gagnant le long de la ligne dont il a le secret.

Les démons actuels

En crise de confiance et de résultats, « Stanimal » a alors ouvert la porte à plusieurs reprises à un retour de Murray. Parfois en difficulté avec son coup droit (7 erreurs après 6 jeux), il tient bon jusqu’à 5-4. Là, avec deux balles de set devant lui, il décoche un revers timide et Murray s’engouffre en diagonale. Puis il a commis une énorme erreur directe en coup droit sur le point suivant alors qu’on le lui avait promis. Ce fameux manque de lucidité dans les moments importants qu’il a évoqué vendredi lors du Journée des médias. Mais avec un service gagnant crucial au fil du temps, il a vaincu ses démons actuels.

Les drop shots de Murray

Sans doute libéré par la victoire du premier set, le jeune Saint-Barthélemy a fait le break à 1-1 dans le deuxième, après s’être blessé en restant dans la diagonale du revers. Murray a alors commencé à jouer beaucoup de drop shots, peut-être comme choix tactique ou pour raccourcir les échanges autant que possible parce qu’il se savait essoufflé. A 4-5, le Britannique se retrouve à 30A. Mais au point suivant, sa balle a touché le bord du filet et a atterri de son côté du terrain. La chance avait définitivement choisi son camp.

Cameron Norrie mercredi ?

Le dernier set n’était qu’une formalité et voilà Stan Wawrinka au 2e tour de Roland-Garros après une agréable soirée parisienne. “Cela me donne du courage pour continuer à me battre”, a-t-il vivement réagi sur le terrain. Je suis peut-être le joueur le plus âgé de la table, mais dans ma tête, je suis encore un enfant. Il reviendra a priori mercredi pour défier le Britannique Cameron Norrie, dernière tête de série du Grand Chelem français (32e), ou le Russe Pavel Kotov (56e). Les deux hommes s’affrontent lundi à Paris.

Jérémy Santallo est journaliste à Sport-Center depuis 2018. Spécialiste du basket et du tennis, il est allé quatre fois à Roland-Garros et deux fois à Wimbledon.Plus d’informations @jeremy_santallo

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

1 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Plus de 900 morts lors d’un pèlerinage en Arabie Saoudite – DW – 19/06/2024 – .
NEXT Carlos Alcaraz en finale de Roland-Garros après sa victoire contre le futur n°1 mondial Jannik Sinner