la presse belge revient sur le sacre de l’Union en Croky Cup

la presse belge revient sur le sacre de l’Union en Croky Cup
la presse belge revient sur le sacre de l’Union en Croky Cup

Pour tout leur travail depuis que Felice Mazzù a ramené le club en D1A, ce trophée est plus que mérité. C’est ce qu’a affirmé unanimement la presse belge ce vendredi matin.

Dans nos colonnes, ainsi que dans celles de La Libre Belgique et de L’Avenir, on parle du plafond de verre que Machida a brisé en inscrivant l’unique but du match dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. “La génération Moris a remporté un titre qu’elle méritait. […] Les Saint-Gillois ont remporté une finale qui leur permet d’ajouter une ligne à un palmarès qui méritait autre chose que « champion de D2 » et « champion de D3 » dans la section 21e siècle. Le football n’est pas vraiment une question de mérite, mais ce titre l’est. Il récompense une très belle campagne où les Jaune et Bleu ont battu Anderlecht en quarts de finale et Bruges en demi-finale. Surtout, il couronne trois années à l’avant-garde du football belge d’une équipe qui a rafraîchi notre élite, depuis son retour en D1, même si elle a raté les deux dernières saisons d’affilée. nous écrivons.

Chez nos confrères de -, on parle « d’une grève syndicale » : «Une première Coupe de Belgique depuis 1914, un ticket pour les barrages de la Ligue Europa et une pression énorme qui se dissipe avant le déplacement crucial de lundi à Bruges. Grâce à un but de Machida, les Unionistes ont marqué au stade Roi Baudouin », écrivent nos collègues.

L’Union Saint-Gilloise peut savourer sa victoire en finale de Coupe : “Quand on regarde dans le rétroviseur, c’est assez exceptionnel”

“Le Heysel pleure de bonheur”

Dans le nord du pays, le Nieuwsblad considère l’Union comme un club « à part et unique ». “Qui n’a pas voulu que l’Union remporte cette Coupe ?”, s’interroge le média flamand : “Pendant près d’un siècle, les supporters du club, onze fois champion entre 1904 et 1935, regardèrent avec envie le succès d’Anderlecht. Même son voisin RWDM a remporté un titre national durant cette période. Pendant trop longtemps, le club autrefois le plus titré du pays n’a eu sa place que comme un modeste complément. Jusqu’au jeudi 8 mai, jour qui restera écrit en majuscules dans l’histoire de l’authentique place forte du football. Un mérite de la communauté, de force et de contrôle continu sur les événements. Grâce à un entraîneur authentique Alexandre Blessin, en proie à des déboires privés, qui a parfaitement su trouver la bonne corde sensible auprès des joueurs. » poursuivent nos confrères qui soutiennent que l’Union doit désormais se concentrer sur le titre de champion, son nouvel objectif.

“Le Heysel est devenu jaune-bleu et l’Union a pleuré de bonheur”, titre Het Laatste Nieuws. Nos confrères écrivent dans leurs colonnes que le but de Koki Machida était suffisant dans une rencontre qui ne restera pas dans les mémoires comme « la plus belle de tous les temps ». Le journal rappelle cependant une chose : ce titre est mérité : « Après deux titres manqués, l’Union a finalement remporté le prix qu’elle désirait tant avec la Croky Cup. Une récompense pour tout le bon travail accompli ces dernières années, sur et surtout en dehors du terrain. Mais cela ne doit pas s’arrêter là. Nous avons tous vu la saison dernière ce que la Coupe peut faire à une équipe… »

Anthony Moris a fait taire les critiques pour enfin soulever la Coupe

“Un manque d’ingéniosité dans les deux rectangles”

Enfin, dans le Gazet Van Antwerpen, on se concentre sur la défaite d’Anvers : «a finale de coupe a donné lieu à un bilan de la saison. Beaucoup de bonne volonté et après la pause aussi une envie d’avancer, mais un manque d’ingéniosité dans les deux rectangles. […] Anvers n’a pas réussi à atteindre son objectif pour la première fois. Et ce n’est pas une honte, face à une équipe qui est en lice pour le titre de champion. Il manquait une cerise sur le gâteau pour couronner deux saisons anversoises inoubliables.»

L’Union Saint-Gilloise remporte la Coupe de Belgique : quelles conséquences pour les billets européens ?

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Périmètres de sécurité, transports, nuisances… A deux mois des JO, les organisateurs tentent de rassurer les habitants de Saint-Denis – Libération
NEXT Altercation, gardes à vue… Le point sur le septième décès depuis les émeutes