Olivier Ménard (L’Équipe) revient sur son attaque et son retour à l’antenne

Olivier Ménard (L’Équipe) revient sur son attaque et son retour à l’antenne
Olivier Ménard (L’Équipe) revient sur son attaque et son retour à l’antenne

Le 10 juin, les téléspectateurs de la chaîne L’Équipe ont eu une petite surprise en regardant L’équipe du soir, l’émission phare de fin de soirée de la chaîne spécialisée dans le sport. Alors qu’il en est le présentateur vedette depuis 2008, Olivier Ménard n’était pas à l’antenne pour animer les débats. Malheureusement, le journaliste de 53 ans a été roué de coups à son domicile d’Issy-les-Moulineaux et a dû quitter les ondes pour une durée indéterminée. Depuis, l’homme de télévision n’est toujours pas revenu, mais son retour est imminent puisque 10 jours après son agression, il reprend sa place ce jeudi 20 juin en tête de son talk-show en seconde partie de soirée.

Un retour qui risque de plaire aux téléspectateurs, ainsi qu’au principal concerné, qui a accepté de raconter sa mésaventure pour le journal. L’équipe. « Je n’ai jamais eu de répercussions psychologiques, ce qu’on appelle un choc post-traumatique. Physiquement, j’ai un douleur au genou et doute sur les ligaments qui aurait pu déménager. Je n’ai rien cassé, c’est le principal.rassure Olivier Ménard, avant d’en dire plus sur l’attaque dont il a été la cible : « Après avoir fait mes courses, j’arrive devant mon immeuble, je rentre le code de mon premier digicode, j’entre dans le hall et je ne touche pas à la porte qui se ferme toute seule. Je vais au deuxième code numérique et là, Je sens une ombre se précipiter vers moi et m’enchaîner à gauche et à droite dans le visage.”

Une attaque sous forme de malentendu ?

Une attaque tout à fait gratuite contre le journaliste, confondu par le passé avec Xavier Dupont de Ligonnès, qui ne comprenait rien à ce qui lui arrivait. « Ensuite, nous tombons au sol et c’est le choc. Je me dis : ‘Je me fais agresser, c’est bizarre.’ Défendez-vous ! (…) Je commence à parer ses coups et de lui parler : « Mais qui es-tu ? Je ne vous connais pas’. Enfin quelque chose comme ça dans mes souvenirs. Par contre, je me souviens très bien de lui avoir dit tout en continuant à lutter : ‘Mais tu es fou !’. Et puis il me répond : ‘Non, je ne suis pas fou, tu as mal parlé à ma mère ou de ma mère‘. Une des deux expressions… »rappelle Olivier Ménard à nos confrères.

Une attaque d’une rare violence, comme le confie le journaliste sportif. Mon agresseur voulait me tuer. A un moment, il passe un peu derrière moi et veut me guillotiner, me casser les vertèbres cervicales. Là-bas, faire du sport au quotidien m’a beaucoup aidé. J’arrive à contrôler sa force, à le contrer”se souvient Olivier Ménard.

Olivier Ménard touché par les nombreux messages de soutien

Ébranlé par l’agressivité de son collègue, Giovanni Castaldi a adressé un message émouvant en direct à la télévision à Olivier Ménard, très touché par les nombreuses preuves d’affection à son égard. J’ai reçu 500 SMS, je n’ai jamais vu ça ! Et comme je suis une épave numérique, 34 messages m’ont été signalés mais je n’ai pas pu les lire… Ils ont disparu. Je ne lis pas les réseaux sociaux mais on m’a envoyé les différents témoignages. Et dans la rue, spontanément, les gens se sont arrêtés pour me soutenir.conclut-il, ému.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les circonstances troublantes de sa disparition à seulement 31 ans émergent… – .
NEXT Michael J. Fox se produit sur scène avec Coldplay – .