après avoir évoqué son “burn-out”, l’ancienne Miss France tombera dans une robe audacieuse au Festival de Monte-Carlo

après avoir évoqué son “burn-out”, l’ancienne Miss France tombera dans une robe audacieuse au Festival de Monte-Carlo
après avoir évoqué son “burn-out”, l’ancienne Miss France tombera dans une robe audacieuse au Festival de Monte-Carlo

Il n’y a pas de droit à l’erreur quand on est la maîtresse de cérémonie. Encore moins quand on est à Monte-Carlo pour l’important Festival de Télévision. Laury Thilleman, qui était la maîtresse de la cérémonie de clôture, l’a bien compris.

Ce 18 juin, après plusieurs journées consacrées aux productions télévisuelles, le Festival de Télévision de Monte-Carlo a tiré sa révérence. Comme chaque année, la compétition s’est terminée par la cérémonie des Nymphes d’Or, l’équivalent de la Palme d’Or du Festival de Cannes. Et c’est Laury Thilleman, aux côtés de Vincent Niclo, qui a eu la lourde tâche de présenter l’événement.

Laury Thilleman ose se remettre nue pour la première fois

Et déjà sur les tapis rouges, le duo de présentateurs s’est montré très complice tout au long du festival. Tout sourire, Laury Thilleman et Vincent Niclo avaient dévoilé leurs plus beaux looks casual du jour. Mais pour la cérémonie des Nymphes d’Or, la chanteuse et l’ancienne Miss France ont dévoilé leurs plus belles tenues.

Laury Thilleman a en effet sorti une magnifique robe à paillettes avec un dos nu, une première pour elle, et un décolleté plongeant. Une robe tout droit venue du créateur Gazi Sha pour la marque Inclover Brand.

Son acolyte du soir Vincent Niclo a opté pour une tenue plus conservatrice, avec une veste bleu marine et boutons dorés assortie à un t-shirt et un pantalon noirs.

Une dépression récente qui l’a changée

Une belle soirée pleine de joie qui fait néanmoins suite à une annonce très touchante de Laury Thilleman. Il y a quelques jours, l’ancienne Miss France se confiait dans les colonnes de Télévision 7 jours à propos de la dépression dont elle souffrait.

L’animatrice assure qu’elle n’a pas su saisir les signes avant-coureurs de ce mal. « La voix tremblante quand mes parents me demandaient comment j’allais… Je ne voulais pas les voir ! Je ne voulais pas les entendre ! Je me suis dit que ça passerait. Le burn-out est un chaos émotionnel et physique. Et quand on est une personne positive, les gens ont du mal à imaginer que tu puisses être mauvais… »elle explique.

Avant d’en tirer quelque chose de positif. «Je ne suis pas triste que cela m’arrive. Je suis heureux, au contraire, de découvrir un autre mode de vie, plus doux et serein, proche des éléments, de la nature, de l’océan, qui me ressourcent. »

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV découvrir leur deuxième maison – .
NEXT Gilles Bouleau a été « abattu par le GIGN » le 14 juillet, « comme un coup de poing… » – .