Le Real veut reproduire la tactique « Camavinga » pour Leny Yoro – .

Le Real veut reproduire la tactique « Camavinga » pour Leny Yoro – .
Le Real veut reproduire la tactique « Camavinga » pour Leny Yoro – .

En plein Euro et Copa America, le marché des transferts est relativement calme mais les négociations se poursuivent en coulisses.

L’heure n’est pas tellement au mercato et pour cause, de nombreuses sélections internationales disputent l’Euro sur le vieux continent et la Copa América, côté Etats-Unis. De nombreux joueurs du Real Madrid brillent également, à l’image de Rudiger il y a deux jours puis de Jude Bellingham hier qui a sauvé l’Angleterre d’une élimination certaine. Vinicius Junior, auteur d’un doublé hier soir, n’est pas en reste.

En attendant, le Real Madrid continue de travailler sur ces dossiers estivaux et sans se précipiter pour l’instant. Le grand arrivé (Mbappé) est réglé depuis longtemps, Endrick aussi et il reste encore quelques dossiers liés aux prolongations à gérer. On a appris ces derniers jours le départ de Joselu, Nacho et celui de Ceballos est également dans les tuyaux.

Le Real a un plan B

Pour le club madrilène, la prochaine priorité est alors définie : il faut se renforcer en défense et plus particulièrement au centre. Pour cela, un nom a été clairement identifié et il s’agit de Leny Yoro, le jeune français évoluant à Lille et souvent comparé à Raphaël Varane en raison de sa précocité.

Selon plusieurs sources concordantes dont AS, la direction madrilène a jugé que le moment était venu d’appuyer sur l’accélérateur dans ce dossier après que toutes les premières étapes se soient déroulées sans problème. Surtout, Leny Yoro a choisi et il revendique son souhait de porter uniquement les couleurs du Real Madrid la saison prochaine.

Si l’opération venait à échouer, les dirigeants du Real auraient déjà ciblé Calafiori comme plan B, lui qui vient de quitter l’Euro avec l’Italie suite à l’élimination contre la Suisse. L’Italien vient de réaliser une grosse saison avec Bologne et est suivi par de nombreux clubs.

La tactique de la « Camavinga »

Pour l’instant, ce sont les exigences de Lille qui bloquent l’opération car le club français réclame 60 à 70 millions d’euros pour son joueur et le Paris Saint-Germain a déjà fait savoir qu’il était prêt à débourser cette somme. Mais le joueur n’est pas convaincu.

Il est en effet fort probable qu’un accord à la Camavinga avec Rennes soit trouvé dans les quinze prochains jours. Cela signifie que le Real Madrid acceptera de payer entre 30 et 40 millions d’euros et que de nombreuses variables viendront s’ajouter à l’opération. Dans le cadre du transfert de Cama, le Real a déboursé 31 M€ et Rennes peut prétendre jusqu’à 15 M€ sous forme de bonus.

Ce qui est sûr, c’est que Carlo Ancelotti espère que ses dirigeants auront trouvé la solution avant la reprise, le 15 juillet. L’Italien n’aura pas de défenseur central puisque David Alaba est blessé, Nacho est parti et Rudiger est toujours en lice pour l’Euro.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ce que l’on sait de la fusillade qui a fait quatre morts et quatre blessés lors d’une fête dans l’Allier – .
NEXT Prédiction gratuite du PRIX DU MESSIDOR