Les Journées du Patrimoine reviennent à Marrakech pour une 2ème édition

Les Journées du Patrimoine reviennent à Marrakech pour une 2ème édition
Les Journées du Patrimoine reviennent à Marrakech pour une 2ème édition

La ville, surnommée la Ville Ocre, est un creuset d’histoire, abritant des joyaux architecturaux des périodes almoravide à alaouite, en passant par des joyaux du XXe siècle. L’événement vise à redécouvrir ces trésors à travers cinq visites guidées sous le thème « Marrakech, le patrimoine en mouvement « . permettant aux participants d’explorer l’histoire et la culture locales sous un nouveau jour.

Des débuts spectaculaires au Palais de la Bahia

La manifestation débutera au Palais de la Bahia le 23 mai, où prendront la parole des personnalités telles que le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication et d’autres dignitaires locaux. La soirée s’annonce riche avec des présentations sur le patrimoine de la ville, une projection sur les artisans locaux et une présentation ludique des arts culinaires qui mettront en valeur la gastronomie régionale dans une ambiance festive et inclusive.

Des activités pour tous

Les Journées du Patrimoine proposent un programme varié et accessible gratuitement, invitant chacun à participer sans réservation. Les visites guidées auront lieu les 24 et 25 mai et couvriront des sites emblématiques tels que les palais Bahia et Badii, ainsi que les Tombeaux Saadiens. Des parcours dédiés à la ville nouvelle de Guéliz et des activités sensorielles dans les anciens fondouks sont également au programme. Le week-end sera agrémenté de cours de cuisine, d’expositions et de conférences-débats enrichissantes, notamment sur la sauvegarde du quartier Guéliz.

Ces Journées du Patrimoine sont bien plus qu’une simple série de visites ; ils visent à offrir une expérience culturelle complète qui célèbre l’histoire et le patrimoine vibrants de Marrakech tout en éduquant et en engageant la communauté dans leur préservation.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la force des partis politiques en Wallonie (infographie)
NEXT « Georges-Louis Bouchez n’est absolument pas fiable », critique le président du Vooruit