le Tribunal de Commerce de Liège devra trancher un litige d’un peu plus de 3 millions d’euros

le Tribunal de Commerce de Liège devra trancher un litige d’un peu plus de 3 millions d’euros
Descriptive text here

L’audience se tiendra vendredi 24 mai devant le tribunal des sociétés de Liège. Les avocats des différentes parties plaideront autour des 3,5 millions d’euros que le Standard, via 777 Partners, doit à l’ancien président du club, Bruno Venanzi.


Article réservé aux abonnés


Image de l'auteur par défaut


Par Arnaud Bisschop

Publié le 15/05/2024 à 18h28
Temps de lecture : 3 minutes

CONTREIl y a en effet deux procédures judiciaires qui sont en cours, à Liège, contre la société d’investissement 777 Partners qui, en 2022, a racheté le Standard de Liège à Bruno Venanzi. Deux procédures qui s’ajoutent à celles en cours à New York pour impayés et garanties d’actifs fictifs.

La première est au tribunal de première instance de Liège, où les actionnaires de Standard immobilier (les propriétaires du stade, Bruno Venanzi, Axel Witsel, Nacer Chadli) ont demandé, devant le juge des saisies, la saisie conservatoire des actions et des comptes du numéro 16. Ceci afin d’honorer le paiement de la deuxième tranche, d’environ 3,5 millions d’euros, aux actionnaires de la foncière. Ce paiement aurait dû être effectué avant le 15 avril. La décision est attendue dans les prochaines heures ou, au plus tard, dans les prochains jours.



Cet article est réservé aux abonnés

Accédez aux informations nationales et internationales vérifiées et décryptées
1€/semaine pendant 4 semaines (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • Accès illimité à tous les articles éditoriaux, fichiers et rapports
  • Le journal en version numérique (PDF)
  • Confort de lecture avec publicité limitée
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV L’OM tombe à Reims (1-0) et voit l’Europe s’éloigner
NEXT Protection du caribou des forêts et des montagnes