The Maroc Cultures Association takes stock of Mawazine 2024 – Aujourd’hui le Maroc – .

The Maroc Cultures Association takes stock of Mawazine 2024 – Aujourd’hui le Maroc – .
The Maroc Cultures Association takes stock of Mawazine 2024 – Aujourd’hui le Maroc – .

Le modèle Mawazine, ouvert à tous, gratuit, fédérateur et porteur de valeurs, a été une nouvelle fois salué. L’Association Maroc Cultures exprime sa profonde gratitude à un public fidèle et présent depuis des années.


La 19ème édition de Mawazine a été un véritable succès, marqué par des concerts mémorables, des temps forts et une affluence historique, indique l’Association « Maroc Cultures » dans un communiqué. Selon la même source, le festival, placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a attiré plus de 2.500.000 festivaliers du Maroc et de l’étranger venus célébrer la musique et assister aux prestations de plus de 200 artistes à Rabat et Salé. « Cette affluence record confirme la popularité internationale exceptionnelle de Mawazine et son statut de l’un des festivals de musique les plus populaires au monde. Le modèle Mawazine, ouvert à tous, gratuit, fédérateur et porteur de valeurs, a été une nouvelle fois salué », relève Maroc Cultures.

Le buzz sur les réseaux sociaux
Du 20 au 29 juin 2024, Mawazine a été le théâtre de performances extraordinaires d’artistes venus du monde entier, témoignant de l’engouement exceptionnel qu’ils suscitent auprès du public marocain, relève la même source, qui fait état d’une couverture médiatique massive, à travers la présence de plus de 800 journalistes et une moyenne de plus de 2.000 retombées par mois, ce qui « témoigne de l’importance du festival Mawazine en tant qu’événement artistique majeur sur la scène médiatique ». Maroc Cultures met également en avant l’engouement sur les réseaux sociaux, d’où le positionnement de Mawazine en top trending en termes de recherches effectuées, soulignant « l’impact global du festival, renforçant sa notoriété et consolidant son rayonnement à travers le monde. La présence d’influenceurs internationaux a confirmé l’attrait du festival auprès des créateurs de contenu désireux de mettre en avant l’événement tout en profitant de l’engouement qu’il suscite ». Et de noter que « la 19ème édition a également été marquée par un partenariat renforcé, à travers Spotify, ainsi que TripAdvisor, amplifiant le rayonnement mondial du festival et offrant une plateforme aux talents marocains pour briller à l’international ».

Points forts
Les moments de partage entre stars et festivaliers ont été particulièrement intenses, marqués par des moments forts tels que la prouesse magistrale de Metro Booming, le show électrisant d’ATEEZ, la prestation resplendissante de Central Cee en Jellaba traditionnelle marocaine, le flow de Burna Boy, la communion de Camilla Cabello avec son public alors qu’elle consommait un beignet Sfenj accompagné d’un verre de thé marocain, et les rythmes endiablés de Calvin Harris à l’OLM Souissi.

Le Théâtre National Mohammed V a été un lieu de rencontre et de diversité à travers le show d’hologramme technologique d’Oum Kalthoum qui a émerveillé le public, la prestation exceptionnelle de Samira Said, ainsi que des artistes de renom tels que Carole Samaha, Marwan Khoury, Badr Rami, Gregory Porter et Yuri Buenaventura qui ont captivé leur public transformant le théâtre en une immense salle de danse et de chant. La scène Nahda n’a pas été en reste, entre les paroles engagées du rappeur Balti, les larmes de joie et d’émotion d’Haïfa Wahbi en découvrant son public marocain, la présence de Balqees qui a noué un lien indéfectible avec ses spectateurs lors de son interprétation de plusieurs titres emblématiques de la chanson marocaine dont « Ya Bladi », les rythmes endiablés d’Ahmed Saad et Mohamed Ramadan, et les shows d’apothéose de Douzi et Aminux, les spectateurs ont été emmenés au firmament tout au long du festival. Des artistes marocains tels que Najat Aatabou, Saida Charaf, Zina Daoudia, Fatima Tabaamrant, Muslim, Said Senhaji, Abdelaziz Stati, Hamid Kassri et Mocci ont brillé à Salé, démontrant la richesse et la diversité de la scène nationale sous les acclamations enthousiastes de leurs fans, enchantés dans une ambiance de communion.

Au Bouregreg, une diversité de rythmes du monde a été célébrée avec la participation de figures emblématiques telles que OMAH LAY, James BKS, Nana Benz du Togo, Fatoumata Diawara ou encore Angélique Kidjo. Les artistes La fève, Didi B, Luidji, Yamé, Ayra Starr ou encore Too Fan sont allés à la rencontre de leur public marocain parfois invité sur scène pour se produire aux côtés de leurs artistes préférés. « Grâce à cette mobilisation collective, Mawazine 2024 a été un triomphe total, écrivant une nouvelle page mémorable dans l’histoire du festival », conclut l’Association Maroc cultures.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV À 18 ans, un Marocain est contraint de survivre dans la rue en Espagne – .
NEXT Les stars sont présentes à Montpellier – .