Une chaîne humaine contre l’extrême droite dans le Val-d’Oise – .

Une chaîne humaine contre l’extrême droite dans le Val-d’Oise – .
Une chaîne humaine contre l’extrême droite dans le Val-d’Oise – .

Par

Jérôme Cavaretta

Publié le

3 juillet 2024 à 16h50

Voir mes actualités
Suivez la Gazette du Val d’Oise

Mercredi 3 juillet, 12h30, Cergy Saint-Christophe. C’est ici, en 2022, que le président de la République Emmanuel Macron est venu dire, pour son premier déplacement après sa réélection, qu’il serait aux côtés des quartiers les plus populaires. Deux ans se sont écoulés sur le cadran de la gare Saint-Christophe. La Macronie est en déroute, le RN au seuil du pouvoir. C’est ici dans ce quartier prioritaire de la politique de la ville que s’est formée une chaîne humaine pour dire non à l’extrême droite. Il y a des élus de gauche (PS, LFI, Génération.s, Les Ecologistes) de Cergy, des associations, des syndicats… De simples citoyens aussi. Tous unis sous la même bannière : faire barrage au RN.

Les initiateurs de ce rassemblement étaient Aurélien Taché (Nouveau Front populaire-Lfi), député sortant de Cergy-Pontoise qui croisera le fer avec le parti présidé par Jordan Bardella lors du second tour des législatives dimanche 7 juillet, et Daisy Yaïch (Lfi), sa suppléante et adjointe aux sports à Cergy.

« Nous n’accepterons jamais l’extrême droite à Cergy-Pontoise »

« Nous voulons montrer le visage du Nouveau Front Populaire avec toutes ses composantes et dire qu’à Cergy-Pontoise, nous n’accepterons jamais l’extrême droite. Nous sommes réunis pour la bloquer avec nos corps, la bloquer symboliquement par notre action avant de la bloquer dimanche dans les urnes, soupire Aurélien Taché. L’extrême droite n’est pas la bienvenue à Cergy et nous espérons qu’à partir de dimanche, elle sera de l’histoire ancienne. »

Venu soutenir son camarade, Paul Vannier, député LFI d’Argenteuil-Bezons réélu au premier tour, est sur la même ligne. « L’extrême droite, c’est le macronisme avec le racisme en plus. Ce rassemblement symbolise l’abandon des promesses de Macron qui ont permis à l’extrême droite d’avancer avec sa fameuse loi sur l’immigration. »

« Nous n’avons pas vu cela depuis les années 1940. »

La percée du RN, qui sera pour la première fois au second tour d’un scrutin à Cergy et dans le 10et La situation, qui s’est aggravée ces derniers jours dans la circonscription du Val-d’Oise, n’inquiète pas que les Insoumis. « Ce qui se passe est extrêmement grave, on n’avait pas vu ça depuis les années 1940, prévient Félis Moreira, le directeur de Maillon, l’épicerie sociale de Cergy. Je suis arrivé en France en 1983 du Cap-Vert, je suis un Français comme les autres. Il ne faut jamais oublier que la France est multiculturelle. »

Suivez toute l’actualité de vos villes et médias préférés en vous abonnant à Mon Actualité.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les pharmaciens tirent la sonnette d’alarme – .
NEXT Lens s’impose face à Louvain, match interrompu – .