Eric Ciotti prône le rétablissement des relations avec le Maroc – .

Eric Ciotti prône le rétablissement des relations avec le Maroc – .
Eric Ciotti prône le rétablissement des relations avec le Maroc – .

Le chef du parti « Les Républicains (LR) », Eric Ciotti, interrogé par un journaliste de la TRT sur les intentions de sa coalition avec le Rassemblement national (RN) concernant les relations avec le Maroc, ont discuté des relations franco-marocaines suite à l’annonce des résultats du premier tour des élections législatives anticipées en France.

Ciotti, fidèle à ses convictions et à ses positions pro-marocaines, a réaffirmé sa volonté de ” restaurer “ relations bilatérales avec le Royaume en cas de victoire de la coalition de droite et d’extrême droite, mais sans invoquer l’épineuse question de la marocanité du Sahara.

Dans ce sens, il a souligné l’importance d’une collaboration renouvelée et intensifiée, affirmant que le Maroc, en tant que partenaire stratégique et ami de longue date, nécessite une attention particulière et un véritable engagement pour surmonter les divergences et construire ensemble un avenir prospère.

Pourtant, sa déclaration a été perçue comme forte et directe. Si nous gagnons, nous voulons rétablir des relations d’amitié et de confiance avec le Royaume du Maroc.“, a déclaré sans détour Eric Ciotti lors d’une conférence de presse, quelques heures après l’annonce des résultats du premier tour. Cette déclaration témoigne de l’importance qu’il accorde au Maroc dans la politique étrangère française.

Une alliance controversée mais stratégique

En souvenir de ces législatives anticipées historiques, Eric Ciotti avait pris une décision audacieuse en s’alliant au Rassemblement national. Cette alliance, bien que stratégique, avait suscité de vives critiques au sein de son propre parti, allant jusqu’à son exclusion temporaire de la direction des Républicains. La justice avait cependant fini par invalider cette décision, permettant à Ciotti de continuer à porter ses idées et ses projets politiques.

Cela dit, le président des Républicains a souligné la place centrale du Maroc dans les priorités diplomatiques de la France. Le Maroc est un grand pays, une grande démocratie pour laquelle j’ai beaucoup de respect et de considération.a-t-il déclaré, ajoutant que le rétablissement et le renforcement des relations bilatérales étaient « une question importante ».

En mai 2023, Eric Ciotti s’est rendu au Maroc à la tête d’une délégation partisane dont faisait partie Rachida Dati. Lors de cette visite, il a publiquement proclamé son soutien à la marocanité du Sahara. Après un déjeuner avec le ministre marocain de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, ainsi qu’avec le président de la Chambre des conseillers, Naam Miyara, Ciotti a déclaré dans un post sur X : « Sur la question du Sahara occidental, la souveraineté du Maroc est incontestable. Il est urgent de résoudre cette question stratégique ! ».

Une coopération renouvelée et renforcée

Eric Ciotti a souligné l’importance d’une coopération renouvelée avec le Maroc, partenaire stratégique de la France qui mérite une attention particulière et un engagement sincère. Pour lui, le Maroc doit être au centre des préoccupations diplomatiques françaises, et le rétablissement de relations fortes et amicales avec le Royaume est une priorité.

En promettant de rétablir les relations avec le Maroc, Ciotti ne fait pas seulement une promesse électorale, mais démontre également une vision claire de la place du Maroc dans la politique étrangère française. Reste à savoir si cette vision se concrétisera après les législatives.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV À l’est de Montréal | La pollution du fleuve provient d’un déversement d’huile à moteur – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné