Élections législatives de 2024. Réactions des candidats en Loire-Atlantique

▶ 4e circonscription

Le candidat du Nouveau Front Populaire appelle le candidat du parti présidentiel à se retirer pour battre le Rassemblement national.Julie Laernoes, candidate de l’union de gauche et députée sortante du 4eet circonscription, peut être vu à à un pas de la victoiresoulignant tout de même choc pour tous ceux qui sont sincèrement attachés à nos valeurs républicaines devoir l’extrême droite en tête du premier tour au niveau national.

Un duel pour faire barrage à l’extrême droite

Verser être à la hauteur de ce moment historiqueelle fait appel à Aude Amadou, candidate de la Renaissance pour retirer sa candidature pour battre le Rassemblement national.

L’ancien député de la circonscription entre 2017 et 2022 n’a pas encore répondu.

▶ 5ème circonscription

Fabrice Roussel

« Ces résultats s’inscrivent dans la tendance des élections européennes, commente Fabrice Roussel. Cela montre aussi qu’il reste du travail à faire pour convaincre les électeurs qu’il existe une alternative au RN. Il était important d’arriver en tête lors de ce premier tour. L’enjeu est désormais de mobiliser encore davantage. »

Sarah El Poilue

« On nous prédisait une fessée », a réagi la députée sortante Sarah El Haïry (MoDem -Ensemble !). « On a à peine 1 000 voix de retard. 1 000 voix d’extrême gauche. On a résisté. » Pour la ministre de l’Enfance, de la Jeunesse et de la Famille, la remontée depuis les élections européennes est « colossale ». « Ce soir, le RN n’est plus une menace sur notre territoire. Nous sommes la seule alternative à LFI et ses alliés. On connaît déjà les résultats de cette alliance de la gauche sur le continent. » Sarah El Haïry

▶ 6e circonscription

Jean-Claude Raux (NFP)

« Au vu de l’investissement collectif mis dans notre campagne, nous aurions souhaité un score plus élevé (34,16 %, ndlr). Mais on ne peut pratiquement rien faire sur le contexte national : il y a une sorte de renouveau, plus ou moins, du vote des femmes européennes. Il ne s’agissait pourtant pas de voter pour Jordan Bardella ou Marine Le Pen, mais pour cinq candidats dont trois principaux. La campagne était extrêmement limitée. Quelle était la suggestion ? De quelle valeur parlait-on ? Avons-nous discuté du territoire, des enjeux qui nous préoccupent ?

Aujourd’hui, la seule barrière républicaine qui tient, c’est celle que nous incarnons. J’en ai assez de cet argument « extrêmes = extrêmes ». Je suis élu local depuis 2008, j’ai occupé de nombreuses fonctions, j’ai toujours été solidement ancré dans la circonscription. Soit 250 déplacements en plus d’un travail extrêmement assidu à l’Assemblée nationale. »

Julio Pichon (RN)

Julio Pichon, candidat RN 6e circonscription | LAUREN KIM-MINN
Afficher en plein écran
Julio Pichon, candidat RN 6e circonscription | LAUREN KIM-MINN

« Mon score est une bonne surprise, et j’ai fait un travail de terrain, quoi qu’en dise M. Raux (NDLR : député sortant NFP). Il me manque les 2 % de Debout la France que je récupérerai au second tour. Une belle course à trois se profile. Quant à M. Hunault (NDLR : candidat DVD), j’ai du mal à croire à une alliance avec M. Raux et l’extrême gauche. Étant moi-même ancien LR, on peut discuter avec M. Hunault. On est peut-être sur une ligne un peu plus cohérente qu’avec l’extrême gauche. »

▶ 7e arrondissement

Luc Geismar, candidat suppléant de Sandrine Josso dans la 7e circonscription. | PHOTO PO-THIERRY BUTZBACH
Afficher en plein écran
Luc Geismar, candidat remplaçant de Sandrine Josso dans la 7e circonscription. | PHOTO PO-THIERRY BUTZBACH

Luc Geismar

Il croit que « Il y a une responsabilité de la majorité » sur le score RN. Mais les estimations « néanmoins la majorité présidentielle a obtenu un bon score ». « Nous ne pouvons pas nous contenter d’arriver en 3ème position » il admet à propos de la majorité présidentielle “mais dans notre circonscription nous avons plutôt de bons résultats qui témoignent de la puissance d’implantation de nos candidats”.

▶ 8ème arrondissement

Le candidat du RN Gauthier Bouchet (à gauche sur la photo ce dimanche à la Préfecture) arrive juste derrière Matthias Tavel (NFP-LFI) dans la 8e circonscription (91 147 inscrits, dont 59 115 ont voté) | PHOTO PO-THIERRY BUTZBACH
Voir en plein écran
Le candidat RN Gauthier Bouchet (à gauche sur la photo ce dimanche à la Préfecture) arrive juste derrière Matthias Tavel (NFP-LFI) dans la 8e circonscription (91 147 électeurs inscrits dont 59 115 ont voté) | PHOTO PO-THIERRY BUTZBACH

Matthias Tavel (PNL)

Gauthier Bouchet

Gauthier Bouchet (RN) veut être au terme de ce premier tour des législatives au 8e circonscription électorale confiants. Nous allons travailler pour gagner au second tour. Tout dépendra de la présence ou non d’une triangulaire, car je pense que Mme Dufeu maintiendraa-t-il déclaré dimanche soir. C’est un résultat conforme à ce que je pensais. Premier ou deuxième n’a pas d’importance, je n’ai que 2 points de retard sur le premier. La dernière fois j’étais à 13 points… On verra pour quoi les électeurs républicains voteront.

Audrey Dufeu

Audrey Dufeu (Renaissance – Ensemble pour la République) est arrivée le 3e de cette élection avec 20,28% des suffrages exprimés mais surtout, il dépasse les 12,5% des inscrits et peut ainsi rester en 2e tour et ouvre ainsi la voie à une tour triangulaire. Pour l’ancien député de cette 8e circonscription (2017-2022) battu par Matthias Tavel en 2022, ce score dément ce qu’ils voulaient nous faire croire, qu’il n’y avait plus de place pour le camp progressiste. Audrey Dufeu dit vouloir bloquer aussi bien au RN qu’à LFIAvec près de 12 000 voix, elle déclare ne pas vouloir se retirer et appelle l’union des démocrates voter pour elle. En effet, elle ne compte pas se retirer, car ici, ce n’est « pas un socialiste mais un candidat LFI qui est au 2et tournée “.

David Samzun

Dans le 8e circonscription de Saint-Nazaire, le maire PS du centre-ville David Samzun a appelé à voter pour le bulletin de vote qui reste disponible. David Samzun n’a finalement pas été aussi clair que son discours pourrait le laisser croire… Cette ambiguïté bizarre de ne pas nommer Matthias Tavel le candidat du NFP et député sortant LFI arrivé premier (avec 30,99% des voix au 8et La circonscription de La Rochelle-Bernard (33) prend donc une toute autre dimension avec le maintien de la candidate Audrey Dufeu (Renaissance-Ensemble pour la République) annoncé ce dimanche soir. Le résultat décevant de Xavier Perrin – auquel il avait apporté son soutien – n’est certainement pas étranger à ce choix sémantique.

Pourtant, le maire PS de Saint-Nazaire a été très clair sur l’attitude à adopter : Le RN est une menace absolue, tant pour notre pays que pour le 8et circonscription électorale. Par conséquent, quelles que soient les divergences, nos divergences, nous devons créer une barrière directe au Rassemblement national en utilisant le bulletin de vote qui reste disponible. Le risque d’avoir un député Front National est extrêmement élevé et il ne faut absolument pas permettre à M. Gauthier Bouchet de nous représenter le 8.et circonscription et, d’autre part, donner la majorité absolue au RN au Parlement. Tout le monde bloque !.

Xavier Perrin

Le candidat DVG, non qualifié pour les 2et La tournée appelle à bloquer le RN sans donner de consignes plus claires entre Matthias Tavel et Audrey Dufeu. Xavier Perrin, le candidat DVG, soutenu par le maire de Saint-Nazaire et la section socialiste de la ville, termine 4ème de ce scrutin. Il ne peut pas rester dans 2e contrary to the former Renaissance MP – Ensemble pour la République, Audrey Dufeu.

Xavier Perrin estime que Le Rassemblement national est un danger pour la France, ainsi que pour notre circonscriptionIl regrette que le la gauche fragilisée, avec le risque d’avoir moins de députés que le mouvement d’Emmanuel Macron. C’est la conséquence d’un accord de Paris, qui a favorisé les députés sortants, sans tenir compte du vote aux élections européennes. Un accord électoral utile aurait consisté à choisir les mieux placés pour gagner. Xavier Perrin, estimant incarner la social-démocratie de Raphaël Glucksmann, a donc maintenu sa candidature. Il prétend représenter une gauche intransigeante sur la laïcité, l’Europe, l’Ukraine, le rejet du communautarisme avant d’appeler battre l’extrême droite, car elle n’apportera rien de bon à la France et aux Français. J’appelle donc tous les citoyens à mesurer l’enjeu et à battre le Rassemblement national dimanche prochainIl ne cite pas Matthias Tavel, seul candidat de gauche face à Gauthier Bouchet et cette déclaration laisse penser que son choix penche plutôt vers Audrey Dufeu.

▶ 9e circonscription

Jean-Michel Brard. | PHOTO ARCHIVES
Afficher en plein écran
Jean-Michel Brard. | PHOTO ARCHIVES

Jean-Michel Brard

Le candidat de la droite diversifiée est arrivé en tête dans la 9e circonscription : « Nous sommes fiers d’arriver premiers dans la circonscription, c’est la première fois que le RN est aussi élevé dans notre circonscription. On s’est bien battu, notre binôme d’unité du centre et de la droite a réussi à bloquer le RN. Ce qui me rassure, c’est que la côte a manifesté son fort soutien à ma candidature. Le littoral est à droite et au centre, il est derrière moi. Nous continuerons notre campagne. Je suis rassuré d’être premier, ce n’est pas si évident quand on voit les résultats au niveau national”.

Bastian Maldiney

Bastian Maldiney, candidat RN pour la 9ème circonscription lors de la soirée des résultats à la préfecture. | PHOTO PO-THIERRY BUTZBACH
Voir en plein écran
Bastian Maldiney, candidat RN pour la 9e circonscription lors de la soirée de résultats à la préfecture. | PHOTO PO-THIERRY BUTZBACH

Le candidat du RN est arrivé 2èmeet dans le 9ème arrondissement : « Une centaine de voix me séparent de Jean-Michel Brard, quel que soit le résultat, c’est la première fois qu’un candidat RN se qualifie pour le second tour. Nous continuerons à faire campagne avec la même stratégie : nous ferons du porte-à-porte, nous irons sur les marchés. Mon objectif est clair : je propose un choix simple : soit continuer avec la Macronie, soit choisir d’ouvrir une nouvelle page au Pays de Retz et pour la France.»

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Ventes record de billets au Complexe culturel Félix-Leclerc – .
NEXT Le festival House of Dub revient en novembre 2024 à la Glaz Arena près de Rennes – .