« TEDx sera toujours là dans dix ans »

« TEDx sera toujours là dans dix ans »
« TEDx sera toujours là dans dix ans »

Assistez à une conférence sur l’art, la science ou encore l’écologie dans l’espace de la même soirée. C’est ce que proposent les créateurs de TEDx Tours depuis 2015. Chaque année, huit experts en moyenne viennent partager leur passion et partager leurs expériences avec un public enthousiaste. Organiser cette soirée où “le fond compte plus que la forme”, une trentaine de bénévoles (au total 45 le jour J) appuyés par un réseau de partenaires locaux, sont à l’œuvre. Rencontre avec le président de TEDx Tours, Jérôme Tessier.

L’engouement pour TEDx existe-t-il encore dix ans après la première édition à Tours, Salle Ockeghem ?

« Nous avons vendu les places pour l’édition 2024 (environ 450 billets payants) en 38 minutes (1). C’est le signe que le public est fidèle. Afin de ne pas décevoir les personnes souhaitant suivre les conférences en direct, nous diffusons la soirée à l’Etape 84 (84, avenue de Grammont) et au club social Epicure (17, rue Franklin-Roosevelt) à Tours. »

Quelle est la clé de ce succès ?

« Nous présentons notre événement comme une pause, une réflexion. Nos sujets sont liés à l’actualité de demain, nous ne discutons pas de politique ou de religion. Les intervenants choisis n’ont rien à vendre. »

Est-il encore si facile de se renouveler, de trouver des intervenants passionnés ?

« Avec l’équipe de bénévoles, on réfléchit d’abord aux idées et non aux personnes que l’on souhaite inviter. Nous décidons quels thèmes nous souhaitons mettre en avant ; on écoute beaucoup de podcasts, on écoutera les candidats de Ma thèse en 180 secondes par exemple. Lorsque nous trouvons l’idée, nous recherchons la personne la plus experte en la matière. Nous serons encore là dans dix ans, c’est sûr, car les sujets sont infinis. »

Prendre la parole devant 800 personnes n’est pas donné à tout le monde. Rencontrez-vous parfois des refus ?

« Très peu, ou bien les gens déclinent l’offre parce qu’elles ne sont pas disponibles. Ce format de conférence est un exercice difficile pour certains, notamment pour les universitaires habitués à parler pendant quatre heures (rires). Nous accompagnons nos intervenants avant la soirée en leur proposant quatre à cinq séances de coaching pour travailler leur texte, mais aussi les aider à asseoir leur voix et à travailler leur posture. »

Parmi les experts invités aux TEDx Tours, plusieurs Tourangeaux (le directeur du Théâtre Olympia Jacques Vincey, le docteur Guillaume Gras, la chanteuse Claire Diterzi) sont montés sur scène.

« Ce n’est pas un impératif. Au fil du temps, nous avons souhaité ouvrir la communauté, inviter des experts de toute la France. Il arrive que des Tours nous demandent de participer à TEDx, nous regardons toujours les candidatures avec bienveillance… »

Au cours des neuf dernières éditions, y a-t-il des sujets qui ont particulièrement rencontré un succès ?

« Nos entretiens sont tous filmés et envoyés à la maison mère qui les publie ensuite sur son site. La vidéo de Maïa Mazaurette, « Ce qu’on a oublié de vous dire sur le sexe » (2019), a atteint les deux millions de vues. Celle de Karim Noui, « On ne sait rien de l’univers… et c’est tant mieux » a atteint le million de vues. »

Pour le dixième anniversaire de TEDx, le public pourra-t-il connaître à l’avance le nom des invités ?

« Non, cette année encore, nous voulons garder la surprise. Les gens ne connaissent ni les noms ni les thèmes abordés. C’est ce qui nous plaît, les gens nous font confiance. »

(1) Le 10e édition complète de l’affiche.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Anti-basin mobilization. From Deux-Sèvres to Vienne, a day of demonstrations – .
NEXT « Nous sommes mobilisés et confiants », Marseille prêt pour les grands Jeux