les salariés de l’usine Perrier sont inquiets

les salariés de l’usine Perrier sont inquiets
les salariés de l’usine Perrier sont inquiets

La production du Perrier est menacée suite à la dégradation des ressources en eau. Nestlé Waters ne dispose plus des volumes nécessaires pour produire des bouteilles d’un litre de Perrier.

Selon les informations du Monde et de Radio France, l’exploitation de deux puits servant à produire de l’eau minérale naturelle a été suspendu pour la désinfection. Les salariés de l’usine Vergèze dans le Gard, qui produit des flacons des marques Perrier et Maison Perrier, s’inquiètent de l’avenir du site.

Une réunion extraordinaire du Comité social et économique (CSE) de Nestlé Waters Sud, la société exploitante, s’est tenue jeudi 13 juin, après le déclenchement, fin mai, deune procédure d’alerte. Cette procédure permet aux représentants du personnel d’exiger de leur direction des réponses à leurs questions sur le fonctionnement de l’entreprise, dès qu’ils ont pris « connaissance de faits susceptibles de affecter de manière inquiétante [s]situation économique « .

Procédure d’alerte

Toujours selon les informations de Radio France et Le Monde, le 30 mai, une inspection de huit inspecteurs de l’agence régionale de santé Occitanie et de la direction départementale de la protection de la population a été effectuée sur le site, en présence des avocats de Nestlé Waters. Selon Nestlé, il ne s’agit que d’une « opération de maintenance régulière, qui correspond à [ses] protocoles de gestion de la qualité ».

En revanche, deux autres forages, régulièrement sujets à contamination, ont été définitivement mis hors service pour l’enseigne Perrier. Ces puits ont été reconvertis pour la production d’une nouvelle boisson gazeuse, Maison Perrier, qui ne bénéficie plus de l’appellation d’eau minérale naturelle, selon un arrêté préfectoral.

Arrêt de production de bouteilles d’un litre

Sur les sept puits anciennement utilisés pour la production Perrier, une majorité sont suspendus, hors service ou attribués à une autre marque. En conséquence, la production des bouteilles d’un litre de « Perrier vert », représentant les plus gros volumes de la marque, a été interrompue.

Deux millions de bouteilles détruites

Rappelons qu’en avril dernier, le préfet du Gard avait ordonné la suspension immédiate de l’exploitation du captage de la « Romaine VIII », en raison d’une contamination fécale. Un lot de deux millions de bouteilles de Perrier avait été détruit.

1000 salariés

Après les révélations du Monde et de Radio France, Nestlé a annoncé avoir mis en place un plan de transformation en accord avec les autorités. Les syndicats, inquiets pour la survie de l’usine qui emploie 1.000 salariés, ont déclenché leur droit d’alerte, prévu par le Code du travail.

L’ACTUALITÉ en Occitanie en direct sur notre application

Ne manquez aucune actualité et météo avec notre application mobile InfoOccitanie disponible sur iOS ou Android ! Vous n’avez pas encore l’application ? Téléchargement GRATUIT ICI

Donnez de la visibilité à votre entreprise, votre événement ou votre association ! Notre équipe est là pour vous aider à accroître votre visibilité et à toucher un large public.

Contactez-nous dès aujourd’hui ! [email protected]

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une nouvelle équipe d’entraîneurs à Tournefeuille Rugby – .
NEXT Une nouvelle vie pour le Quercy – .