les candidats en lice dans les Deux-Sèvres

les candidats en lice dans les Deux-Sèvres
les candidats en lice dans les Deux-Sèvres

Après une semaine riche en rebondissements suite aux résultats des élections européennes, ayant conduit à la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron, les noms des candidats aux élections législatives sont désormais connus. Ils avaient jusqu’au dimanche 16 juin, 18 heures, pour se présenter à la préfecture.

Dans les Deux-Sèvres, 18 candidats, accompagnés chacun d’un suppléant, sont donc en lice pour les élections législatives des 30 juin et 7 juillet (il y en avait 23 binômes en 2022). Ils vont devoir mener une guerre éclair.

Première circonscription

Dans la première circonscription, qui s’étend de Niort à Secondigny, le député sortant Bastien Marchive (Parti radical) entend conserver son siège. En déclarant sa candidature, il s’est démarqué du parti de la Majorité Présidentielle, se présentant comme « candidat libre et indépendant ». En 2022, il remporte le siège avec 51,99 % des suffrages exprimés, devant le candidat du Nupes, François Charron.

Pour le Nouveau Front populaire, la première députée fédérale du Parti socialiste et conseillère régionale Nathalie Lanzi est candidate.

Le Rassemblement national sera représenté par Dorothée Champeau. Elle avait déjà été candidate en 2022. Eliminée dès le premier tour, elle avait recueilli 12,90 % des suffrages exprimés.

Danielle Vauzelle, salariée retraitée, est candidate à Lutte ouvrière, comme en 2022.

Deux autres candidats se présentent (étiquettes non communiquées) : Marc Gaillard et Virginie Juliard.

Les Républicains, de leur côté, ont décidé de ne pas présenter de candidats dans la première circonscription, comme en 2022.

Deuxième circonscription

Dans la deuxième circonscription (Parthenay, Saint-Maixent, Melle, Chef-Boutonne, Frontenay-Rohan-Rohan), la députée sortante Delphine Batho (Génération Écologie) brigue un nouveau mandat, sous la bannière du Nouveau Front populaire. Elle a remporté le second tour en 2022 avec 57,88 % des voix, devant la candidate de la majorité présidentielle, Cécilia Rochefort.

Mélody Garault, secrétaire médicale, représentera le RN. Il y aura aussi un candidat de la Reconquête en la personne de Guy Bourdon.

Comme en 2022, Roger Gorizzutti, enseignant à la retraite, se porte candidat à Lutte ouvrière.

Chez les Républicains, Émilie Baudrez se présente à nouveau. La quadragénaire, originaire de Chef-Boutonne, était déjà candidate aux élections législatives de 2022. Au premier tour, elle a obtenu 6,34 % des suffrages exprimés.

Un autre candidat s’est déclaré : Frédéric Erasme René Bizard (MoDem).

Troisième arrondissement

Dans la troisième circonscription, (Mauléon, Moncoutant-sur-Sèvre, Bressuire, Thouars, Airvault), Jean-Marie Fiévet (Renaissance), député sortant, revient. En 2022, en obtenant 58,27 % des suffrages exprimés, il remporte le second tour face à la candidate du Nupes Juliette Woillez. Ce dernier, membre de La France insoumise, revient au combat, sous les couleurs du Nouveau Front populaire.

Mattieu Manceau, chef départemental des Jeunes Républicains, a été désigné par son parti. Il est adjoint au maire d’Airvault et collaborateur parlementaire de Bruno Belin, sénateur de Vienne.

Le Rassemblement national, quant à lui, sera représenté par Philippe Robin. Le conseiller municipal de la majorité Bressuire et vice-président d’Agglo2B chargé du tourisme, s’est présenté sous l’étiquette LR aux législatives de 2022 (15,55 % des voix au premier tour). C’est grâce à l’appel d’Eric Ciotti qu’il choisit d’intégrer le RN.

La candidate de Lutte ouvrière est Maryse Vallée. L’enseignante à la retraite s’était déjà présentée en 2022.

Un autre candidat (étiquette non communiquée), Jacky Durand, est également candidat.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV DAZN et beIN Sports remportent les droits de diffusion de la Ligue 1 – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné