pourquoi ils sont les alliés du jardin

pourquoi ils sont les alliés du jardin
pourquoi ils sont les alliés du jardin

l’essentiel
En 2025, il sera interdit d’apporter des rognures et feuilles dans les déchetteries du Lot. Pas toujours comprise, la mesure permet néanmoins à chacun de disposer d’une ressource utile pour son jardin.

« Voudriez-vous remplir votre remorque d’eau et la vider à la déchetterie ? C’est ce qui se passe lorsque vous rapportez des coupures composées à 80 % d’eau. Le dépliant d’information Syded en cours de diffusion suscite des réactions d’étonnement. « C’est un sujet qui vous intéresse », observe Jean-Loup Oudin, chargé de communication chez Syded. « Certains nous disent que c’est impossible, qu’ils ne pourront pas changer leurs habitudes. Chacun parle de son cas particulier, de la spécificité de son jardin. Anne Simon-Picquet, vice-présidente de Syded, rassure : « Ces gens pensaient qu’on interdisait tous les déchets verts. Cela aurait pu poser problème, mais le Syded s’adaptera toujours à tout ce qui implique la taille des haies, des branches, des troncs et du bois.

Les tontes et les feuilles représentent 30 à 40 % des plantes acheminées vers les déchetteries. « Pendant la période de tonte, il y a un défilé de remorques devant la benne. C’est la principale raison qui pousse les habitants à se rendre à la déchetterie », explique Anne Simon-Picquet. Il en résulte une surpopulation d’usagers qui viennent déposer leurs coupures et feuilles dans des sacs plastiques. “C’est une aberration écologique”, renchérit Jean-Loup Oudin. « Parcourir 20 km aller-retour, au prix de l’essence, pour placer les coupures composées à 80 % d’eau dans des sacs plastiques. Les quantités astronomiques déposées nous empêchent de trier ce plastique qui va se décomposer dans le compost. Le chemin le plus court est ce que vous pouvez faire chez vous en gardant vos coupures et feuilles mortes chez vous. C’est du bon sens. »

Alors que faire des tontes et des feuilles de votre jardin ?

« Il faut laisser les feuilles au sol et passer la tondeuse dessus, pas besoin d’acheter un broyeur pour ça » explique Jean-Michel, animateur en prévention des déchets chez Syded. « En les broyant, nous les réduisons et leur décomposition prend moins de temps. Nous recommandons également de ne plus tondre les sous-bois. Sous les arbres, les feuilles ont vocation à rester au sol. Laisse-les ! »

Le piège à feuilles réalisé avec un simple maillage permet d’apporter le carbone nécessaire à l’équilibre de votre composteur.
Syded du Lot

Le piège à feuilles, réalisé avec un simple cylindre maillé, est une autre solution préconisée par Syded. « Nous pouvons le faire proportionnellement à la taille de votre terrain. J’y cultive mes pommes de terre sans intervenir », raconte Jean-Michel. « C’est intéressant de le placer à côté du composteur domestique pour le nourrir en matière brune. Pour bien optimiser le fonctionnement d’un composteur, les apports doivent être équilibrés. Les déchets de cuisine sont principalement de l’azote. Si vous ne mettez que de l’azote dans votre composteur et que vous en consommez beaucoup de frais, il fermente. Pour y remédier il faut équilibrer avec le carbone. Les feuilles mortes et les tontes sont en carbone. Il faut équilibrer 50/50 pour obtenir un bon compost.

Les feuilles sont une ressource, pas un déchet

« Vous pouvez également placer des rognures de gazon au pied des arbres et des haies pour retenir l’eau et protéger les racines du gel. C’est utile pour les arbres fruitiers et ces mottes disparaissent très vite », explique Jean-Michel. « Cela évite aussi que les mauvaises herbes repoussent autour de l’arbre et ne franchissent plus une ligne de coupure ce qui pourrait endommager leur tronc. Cela crée un abri utile pour la biodiversité. D’ailleurs, je suis effrayé par le nombre de personnes qui amènent leur taille-haie en ce moment. Ils ont des nids dans leurs haies, ils tuent les petits. De mars à juillet, nous ne faisons rien. Les meilleures tailles sont en septembre.

Syded a également contacté des vendeurs de matériel de jardinage pour conseiller les gens sur l’achat d’une tondeuse. « Vous pouvez retirer le plateau de tondeuse et adapter votre tondeuse en utilisant un kit mulching disponible dans les magasins de jardinage » complète Jean-Loup Oudin. « Quand la lame classique est usée, on la remplace par une lame mulching et on place un déflecteur qui envoie l’herbe coupée sur le côté pour ne pas se la mettre sur les pieds. Nous n’incitons pas les gens à acheter du matériel mais à adapter le leur. Il existe de nombreuses solutions pour ceux qui veulent réussir.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Quand la neige fond entre mes cuisses, une expérience queer pour les connaisseurs – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné