Élections législatives 2024. Voici la liste complète des candidats en Loire-Atlantique

Élections législatives 2024. Voici la liste complète des candidats en Loire-Atlantique
Élections législatives 2024. Voici la liste complète des candidats en Loire-Atlantique

Voici la liste présentant les 63 candidats déclarés pour les élections législatives du 30 juin et du 7 juillet dans les dix circonscriptions de Loire-Atlantique.

1e circonscription (Nantes-Orvault-Sautron) : cinq candidats

La bataille électorale s’annonce intense dans la première circonscription où le député sortant Renaissance Mounir Belhamiti (suppléante Laëtitia Calmont) affrontera, comme en 2022, le patron du PS en Loire-Atlantique Karim Benbrahim (suppléante Dominique Vignaux), investi par le parti. Nouveau Front populaire. Le parti Les Républicains a choisi de ne pas présenter de candidat face au député sortant. Hélène Defrance est la candidate de Lutte ouvrière (en remplacement d’Hervé Guichard). Déjà candidat en 2022, Bryan Pecqueur (suppléant Louann Perrais) se présente sous les couleurs du Rassemblement national. Sont également candidates pour cette circonscription Betty Collober et son adjointe Thelma Turrillo, dont les étiquettes ne nous ont pas été communiquées.

2e circonscription (Nantes) : 8 candidats

Face au député sortant Insoumis Andy Kerbrat, du Nouveau Front populaire (suppléante Marina Ferreruela), Valérie Oppelt, de Renaissance, (suppléante Brieuc Rolland), conseillère municipale d’opposition à Nantes, va une nouvelle fois tenter de conquérir cette circonscription 100 % nantaise. Nolwen Fer, conseillère bancaire de 25 ans, sera la candidate du Rassemblement national (en remplacement d’Hémilion de la Hautière). Chez Les Républicains, c’est la conseillère municipale nantaise d’opposition Louisa Amrouche, proche du mouvement Nouvelles Energies de David Lisnard, qui s’en va, aux côtés d’Edouard Dupas-Renaud, son adjoint. Lutte Ouvrière a une nouvelle fois investi Nicolas Bazille (suppléante Aurélie Mahoudeau). Egalement candidats dans cette circonscription : Zora Chignole (remplaçante Andrée Galivet), Nicolas Vabre (remplaçante Myriam Bernard), Adrien Copros (Christine Granger).

3e circonscription (Nantes-Saint-Herblain) : 6 candidats

La députée sortante Ségolène Amiot (LFI) a été reconduite dans ses fonctions après son investiture par le Nouveau Front populaire (en remplacement du socialiste Driss Saïd, adjoint au maire de Saint-Herblain). Matthieu Annereau (Renaissance) se présente sous l’étiquette Ensemble, majorité présidentielle (suppléante Alexandra Jacquet, d’Horizons). A droite, la candidate sans étiquette mais soutenue par Les Républicains, Sophie Van Goethem, élue dans l’opposition nantaise, est également candidate (en remplacement de Curtis Derrien). Laurie Arc, négociatrice immobilière de 32 ans, défendra les couleurs du Rassemblement national aux côtés de Jocelyn Gillet. Hélène Dolidon, quant à elle, a été proposée par Lutte Ouvrière (en remplacement de Pierre Nocquet). Gildas Perrot est le candidat du Parti breton (suppléante Nathalie Perrot).

4e Circonscription (cantons de Bouaye, Nantes 10 et Rezé) : 7 candidats

Dans la quatrième circonscription (Nantes-Rezé), la députée sortante Julie Laernoes (EELV), se présente à nouveau comme la seule candidate de gauche, au sein du Nouveau Front populaire (remplaçant Hervé Camus). Gaëlle Pineau, déjà candidate au RN en 2022, sera de nouveau sur la ligne de départ (en remplacement de Faouzi Chiheb). Du côté des macronistes, Aude Amadou, élue députée en 2017, battue lourdement en 2022, revient en campagne (en remplacement de Yannick Louarn). Chez Les Républicains, c’est Astrid Lusson, adjointe au maire de Bouguenais, qui a été désignée (en remplacement de Rémi Le Guilloux). Pour Lutte Ouvrière, il s’agit de Stéphane Pellegrini (en remplacement de Xavier Vérove). Sont également candidats dans cette circonscription Mattis Gauvin (en remplacement de Thomas Gardet) et François Olléon (Oscar Berger).

5e Circonscription (cantons de Carquefou, La Chapelle-sur-Erdre, Ligné, Nantes 8, Nort-sur-Erdre) : 4 candidats

Face à la députée MoDem sortante Sarah El Haïry, ministre de l’Enfance, de la Jeunesse et de la Famille et conseillère municipale d’opposition nantaise (en remplacement d’Erwan Bouvais), c’est Fabrice Roussel, maire PS de La Chapelle-sur-Erdre qui a été investi par le Nouveau Front populaire ( suppléante Léïla Thominiaux). La fédération départementale du parti Les Républicains avait décidé de ne pas présenter de candidat face à la macroniste Sarah El Haïry, mais un candidat LR-RN a été désigné suite à l’adhésion d’Eric Ciotti au RN, il s’agit de Bruno Comby (suppléante Françoise Castille). Emmanuelle Clopeau est la candidate de Lutte ouvrière, Jean-Yves Agoulon son suppléant.

6e circonscription (Ancenis-Châteaubriant) : 5 candidats

Jean-Claude Raux, député sortant, investi par le Nouveau Front populaire, a choisi Christine Blanchet, maire de Loireauxence comme suppléante. Marie-Paule Catheline, également candidate en 2022, part sous les mêmes couleurs de Lutte ouvrière (en remplacement de Philippe Katz). Le maire de Châteaubriant, Alain Hunault (Divers droite) soutenu par Les Républicains, a annoncé sa candidature (suppléante Nathalie Poirier), ainsi que Julio Pichon, pour le Rassemblement national (suppléant Franck Rio). Fannie Lejau (Geneviève Lurson) est également candidate.

7e Circonscription (cantons de La Baule-Escoublac, Le Croisic, Guérande, Herbignac, Pontchâteau, Saint-Gildas-des-Bois) : 7 candidats

Face à Sandrine Josso, députée MoDem sortante (en remplacement de Luc Geismar), le LR Bertrand Plouvier s’en va également (en remplacement de Sylvie Goslin). Michel Hunault, ancien adjoint au maire UMP de Derval, est le candidat ciottiste soutenu par le Rassemblement national (suppléant Jérôme Diriou). C’est également le cas de Véronique Mahé (PC), candidate du Nouveau Front populaire (en remplacement de Christophe Rouxel). En 2022, elle est investie par Nupes et termine première du premier tour. Marie-France Belin et son adjoint Sébastien Benoît partent en campagne sous les couleurs de Lutte ouvrière. Sophie Corbin (suppléante Dominique Ellul) est la candidate de Reconquête ! Gaël Bourdeau (Yvan Labaut) sont également candidats dans cette circonscription.

8e Circonscription (Montoir-de-Bretagne, Saint-Nazaire Centre, Sainte-Nazaire Est, Saint-Nazaire Ouest, Savenay) : 6 candidats

Ici, la gauche repart désunie : le député sortant Matthias Tavel (LFI, soutenu par le Nouveau Front populaire) (suppléante Christelle Ardouin) d’un côté, et Xavier Perrin (Gauche Diverse) de l’autre (suppléante Lydia Meignen). Audrey Dufeu (Renaissance) revient en campagne après son score décevant en 2022 (en remplacement de Bssem Neifar). Gauthier Bouchet (RN) vise également la circonscription (en remplacement d’Adam Chauvel-Huz). Côté LR, c’est Florence Beuvelet, ancienne conseillère municipale de Saint-Nazaire et conseillère régionale, qui a été investie (en remplacement de Riwan Guillou). Eddy Le Beller est le candidat de Lutte ouvrière (en remplacement de Jean-Claude Saint-Arroman).

9e circonscription (Bourgneuf-en-Retz, Legé, Machecoul, Paimboeuf, Le Pellerin, Pornic, Saint-Père-en-Retz, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu) : 8 candidats

A gauche, Hélène Macon (LFI), espère bénéficier de la dynamique impulsée par le Nouveau Front populaire (en remplacement de Bleiz Amiot). Bastien Maldiney, 23 ans, est de nouveau candidat au RN (suppléante Stéphanie Métayer). Le divers droit Jean-Michel Brard, maire de Pornic, est entré en lice (suppléante Fanny Pacreau). A Lutte ouvrière, ce sera Annie Hervo et son remplaçant Alain Georget. Yannis Bizien est le candidat du Parti breton (en remplacement de Clovis Guillou). Laurent Chomard et Michèle Bertaux se présentent sous la bannière Reconquête ! Sont également candidates dans cette circonscription Aurore Papot (suppléante Jacqueline Legentilhomme) et Annie Le Gal-La Salle (et Isabelle Kozlewski).

dixe circonscription (Aigrefeuille-sur-Maine, Clisson, Le Loroux-Bottereau, Vallet, Vertou, Vertou-Vignoble : 7 candidats

Qui pour détrôner Sophie Errante, députée du 10e circonscription de Vertou Vignoble ? Élu en 2012 pour le PS, puis en 2017 et en 2022 pour la majorité présidentielle, le député sortant fait à nouveau campagne pour la Renaissance (en remplacement de Jean-François Gendron). Face à elle, Rezéen (LFI) Maxime Viancin, 34 ans, graphiste (Aurélie Arquier, suppléante), représentera le Nouveau Front populaire. Stéphanie Cotrel se présente sous les couleurs du Rassemblement national (en remplacement d’Enzo Audrain). Un candidat de la gauche républicaine renouvelle sa candidature : Bruno Chevalier (en remplacement de Dominique Renoux). Chez Les Républicains, Xavier Rineau, 61 ans, premier adjoint de Pallet, se lance pour la première fois dans la bataille (remplaçante Agnès Paragot). On retrouvera également Emmanuèle Gardair, 56 ans (Clément Heuzé, suppléant), déjà candidate en 2022 pour Lutte ouvrière. Sont également candidats Jacques Cousin et son adjoint Bertrand Ventroux.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Une femme retrouvée assassinée à son domicile – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné