Marie-Annick Lépine lance les festivités avec l’aide de Jean-François Pauzé

Marie-Annick Lépine lance les festivités avec l’aide de Jean-François Pauzé
Marie-Annick Lépine lance les festivités avec l’aide de Jean-François Pauzé

Jean-François Pauzé est venu prêter main forte à Marie-Annick Lépine pour la soirée d’ouverture des Francos vendredi, créant une vague d’émotion tangible sur la place des festivals. Des cris ont été poussés. Quelques larmes ont même été versées par les fans des Cowboys Fringants, émus de voir les deux artistes ensemble sur la même scène, sept mois après le décès de Karl Tremblay.

Ils étaient nombreux à être venus, fans de Marie-Annick Lépine et des Cowboys Fringants convergeant vers le centre-ville pour témoigner leur soutien et leur amour à la veuve de Karl Tremblay, décédé en novembre dernier après une lutte contre le cancer de la prostate.

Elle a également semblé émue – mais forte – en s’adressant à une foule imposante qui s’étendait à perte de vue devant la scène érigée rue Jeanne-Mance.

« Les premiers mois, les premières années, sont parsemés de petits deuils à chaque fois que je vis quelque chose qu’il aurait aimé. Il aurait été contrarié d’être ici. Il serait fier de sa petite blonde», a déclaré Marie-Annick Lépine.

La musique des Cowboys à l’honneur

Même si l’affiche de la soirée annonçait une prestation de la chanteuse et multi-instrumentiste avec trois prestations solos à son actif, on se doutait que le répertoire des Cowboys Fringants occuperait une grande partie de la programmation de la soirée.

« Un peu partout au Québec, on va jouer des chansons des Cowboys [Fringants] cet été. Ce serait bien si j’en faisais aussi», a annoncé Marie-Annick Lépine en début de représentation.

Mais la surprise était encore perceptible lorsque Jean-François Pauzé est venu rejoindre son complice sur scène, les cris des fans montant aussitôt en ardeur. Le titre Merci beaucoup – extrait du dernier album du groupe – prend tout son sens face à cet élan d’amour sincère.

On ne pouvait donc guère trouver meilleure façon d’inaugurer la scène principale du site des Francos pour cette 35e édition, Dame Nature se montrant particulièrement clémente avec sa douce brise emportant les festivaliers.

Après avoir entendu Marie-Annick Lépine émouvoir le public avec Les cheveux blancs alors fais-le danser Étoiles filantesle constat est sans appel : dire que Karl Tremblay aurait été « fier de sa petite blonde » serait un euphémisme.

  • Les Francos continuent jusqu’au 22 juin sur la place des festivals.
 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV A 2024 edition of the Voyage à Nantes that rocks! – .
NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné