les éducateurs veulent du changement

les éducateurs veulent du changement
les éducateurs veulent du changement

Samedi 15 juin 2024, une page sera tournée dans le District de Loire-Atlantique. A l’issue de l’assemblée générale élective qui se tiendra à Nantes, une nouvelle équipe dirigeante dirigée par Philippe Lesage devrait être élue pour succéder à Alain Martin, président de l’instance depuis 16 ans.

L’AEF veut en profiter pour se faire entendre

L’association des éducateurs de football (AEF) de Loire-Atlantique a souhaité profiter de ce tournant pour se faire entendre. Ou plutôt donner la parole « aux clubs et aux éducateurs qui sont à la base de tout ce qui se met en place au sein clubs amateurs »explique Christophe Coursimault, président de l’AEF44. « Il y a une forte insatisfaction de la part des clubs. Nous avons lancé une grande enquête avec une cinquantaine de questions auprès de nos membres (environ 220 éducateurs) et nous avons reçu 85 réponses », précise-t-il. Les thèmes ? « AEF44, calendriers des saisons, barème disciplinaire, gestion des compétitions, relations District-club, gouvernance actuelle du District 44 »poursuit Christophe Coursimault. « Par exemple, à la question : « Avez-vous le le sentiment que le District 44 est au service des clubs Ou vice versa ? » 77% des personnes interrogées répondent que ce sont les clubs qui desservent le District. Les sondés se demandent comment il est possible d’avoir plus de charges et de contraintes administratives dans les clubs alors que les ressources humaines et la masse salariale du District ont doublé en dix ans ! Trop de contraintes administratives et de dialogues de sourds démotivent les acteurs de terrain. Il y a aussi les amendes qui ont explosé”, rapporte Christophe Coursimault. Les représentants de l’AEF44 transmettront la synthèse de ce questionnaire à la nouvelle équipe dirigeante. « Dans les clubs, les éducateurs sont des acteurs complètement silencieux, à qui on ne demande jamais leur avis et pourtant ce sont eux qui jouent au football au quotidien. 78% des personnes interrogées auraient souhaité que les éducateurs présentent une liste pour les élections. C’est un vrai souci de ne pas pouvoir être plus présent dans les instances et commissions car ils sont sur le terrain la semaine et le week-end. Nous transmettrons une série de propositions à la future équipe dirigeante. Nous avons toute confiance en elle pour être à l’écoute des éducateurs et pour un changement de cap radical dans la gestion du District 44, mais nous resterons attentifs. »

« Simplifier la vie du club »

L’AEF44 espère donc profiter de ce travail de fond pour convaincre l’instance départementale de simplifier la vie des clubs et de consulter davantage les éducateurs.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT un village entier dénonce sa conduite jugée dangereuse, le conducteur condamné