GND attaque le projet d’indépendance du PSPP

GND attaque le projet d’indépendance du PSPP
GND attaque le projet d’indépendance du PSPP

En attendant d’obtenir l’appui des membres de Québec solidaire pour son virage pragmatique, Gabriel Nadeau-Dubois s’en est pris au chef péquiste en l’accusant de transformer le projet indépendantiste en référendum contre l’immigration.

• Lire aussi : Majorité numérique à 16 ans : les réseaux sociaux sont des « pousseurs virtuels », selon Legault

• Lire aussi : 81 jeunes soutiennent Charles Milliard : Beauchemin confiant de trouver aussi du soutien chez les 16 à 25 ans

Toujours au cœur de la tempête qui frappe son parti, Gabriel Nadeau-Dubois a tenté de la minimiser à l’ouverture du Conseil national du parti au Cégep de Jonquière.

Il note que les dernières semaines ont « aussi apporté de l’espoir ».

Pourtant, quelques minutes avant le discours du co-porte-parole, le membre du comité d’éthique, Martin Roy, rappelait que plusieurs départs avaient miné le parti récemment.

« Il y a beaucoup de souffrance dans notre parti et cela crée un climat d’activisme peu satisfaisant. Et s’il y a un climat insatisfaisant, à terme, le monde partira », a souligné le militant. L’ombre d’Émilise Lessard-Terrien planait également sur l’événement, alors qu’une nouvelle lettre qu’elle a envoyée à la formation vient de faire surface (voir ci-dessous).

Néanmoins, le leader parlementaire de Québec solidaire, qui souhaitait obtenir la confiance des députés pour moderniser la formation de gauche, a tenu à baisser les attentes.

Selon lui, il n’y a pas d’ultimatum, lui qui a remporté son vote de confiance en novembre avec 90 % de soutien. «Il n’y a aucune manifestation à faire de la part des membres de Québec solidaire à mon égard (…) Mais nous avons des débats importants pour QS et j’ai confiance en ce parti.»

PSPP attaqué par GND

Il a même profité de sa tribune pour passer à l’offensive et attaquer de front le PQ de Paul St-Pierre Plamondon.

«Nous ne pouvons pas laisser Paul St-Pierre Plamondon transformer ce beau et grand projet qu’est l’indépendance du Québec en un référendum contre l’immigration», a déclaré le leader parlementaire de Québec solidaire sous un tonnerre d’applaudissements.

Il a souligné aux membres que ce qui les unit est la différence de QS avec les autres groupes politiques.

GND estime que le premier ministre François Legault et le chef péquiste s’entendent, en réalité, sur la majorité des sujets.

« Ils discutent, ils persistent. Mais quand on écoute attentivement leurs échanges, on constate que la plupart du temps, ils sont pleinement d’accord. Sur le logement, les écoles, le français. Utilitaires, quel que soit le problème. Pour ces deux-là, c’est toujours la faute de l’immigration », a-t-il soutenu.

Lettre d’Émilise

Par ailleurs, notre Bureau parlementaire a reçu une lettre de 25 pages envoyée par l’ancienne co-porte-parole Émilise Lessard-Terrien à son parti suite à sa démission. Dans cette missive publiée pour la première fois par Radio-Canada, elle explique les raisons de son épuisement. Le manque de complicité avec GND, le manque de valorisation du féminisme et le manque de soutien qu’elle a reçu y sont détaillés.

Les leaders solidaires ont rapidement tenu à souligner l’absence d’Émilise samedi matin devant les adhérents. Ils veulent qu’elle prenne soin de sa santé avec sa famille.

«Tout le monde aurait préféré que ce soit Émilise», a déclaré Christine Labrie, qui a hérité du poste de co-porte-parole par intérim après le départ de Mme Lessard-Terrien il y a trois semaines. Son absence nécessite de profondes réflexions, a-t-elle ajouté.

“Elle” aurait dû être sur scène avec lui, a reconnu GND.

Les deux co-porte-parole ont également reçu un accueil mitigé de la part des quelque 250 délégués qui ont pris place dans la salle où se dérouleront les débats sur l’avenir de la formation.

Avez-vous des informations à nous partager sur cette histoire ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV la prime annuelle par patient offerte aux médecins baisse de 20 $
NEXT cabanes pour randonneurs le long du canal Nantes-Brest