une soirée de rap dégénère en fusillade, un homme tué et un autre blessé

une soirée de rap dégénère en fusillade, un homme tué et un autre blessé
une soirée de rap dégénère en fusillade, un homme tué et un autre blessé

Fête sanglante à Fleury-Mérogis (Essonne). Une fusillade a fait un mort et un blessé, en marge d’une soirée rap dans une salle de réception privée. Un homme d’une trentaine d’années est décédé, et un autre a été plus légèrement blessé par balle, a appris Le Parisien de sources concordantes. Une enquête pour « homicide volontaire » a été ouverte et confiée aux gendarmes de la Section de recherches (SR) de Paris, précise le parquet d’Évry-Courcouronnes.

C’est vers 6h15 ce samedi que l’alerte a été donnée : des coups de feu ont été tirés à proximité de la salle d’accueil du Berfin, dans une zone commerciale du sud de Fleury-Mérogis. Selon les premiers éléments de preuve, que l’enquête devra corroborer, une bagarre aurait éclaté à l’extérieur de la salle. Cela s’est terminé dans le sang, sur le bitume : deux personnes cagoulées auraient sorti une arme de poing, avant de tirer. Ils ont ensuite pris la fuite.

Deux hommes ont été blessés par balle. L’un d’eux est très grièvement blessé à la poitrine. Rapidement sur place, les pompiers ont tout tenté pour réanimer cette victime en arrêt cardiorespiratoire, en vain. Elle meurt sur place. Le deuxième blessé, également âgé d’une trentaine d’années, a été plus légèrement blessé. Il a été pris en charge par les secours sans que son pronostic vital ne soit engagé. Deux autres personnes auraient été blessées par des coups.

« Cela fait deux ou trois soirs que la fête dégénère à coups de coups de feu. Et ce matin, un homicide, certainement lié à une consommation excessive d’alcool, déplore Olivier Corzani, le maire (PCF) de la ville. C’est inquiétant. J’appelle à la vigilance les gérants de ces salles privées qui doivent tout mettre en place pour éviter un tel scénario. »

Le 1er mai, toujours au petit matin, un homme de 38 ans a été grièvement blessé par arme à feu lors d’une soirée organisée dans une autre salle des fêtes privée de la commune, La Verrière. Pas moins de 600 personnes s’y sont rassemblées ce soir-là, devant un DJ aux platines. Alors que la fête touchait à sa fin, un coup de feu retentit. Un homme a été touché par le tir. Secourue par les pompiers du 91 et une équipe du Smur de Juvisy, la victime a ensuite été évacuée vers le centre hospitalier Percy (Hauts-de-Seine). L’enquête a été confiée aux gendarmes de l’Essonne. “Le fait qu’une arme ait pu être introduite dans la salle pose question”, avait déjà déploré le maire de Fleury-Mérogis dans nos colonnes.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Mehdi Maouhoub visé par un monument du football français
NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin