Un deuxième candidat se révèle pour prendre la présidence du District de Haute-Loire

Un deuxième candidat se révèle pour prendre la présidence du District de Haute-Loire
Un deuxième candidat se révèle pour prendre la présidence du District de Haute-Loire

Il y aura donc deux candidats pour succéder à Raymond Fournel, à la tête du District de Football de Haute-Loire. Après Laurent Lerat, c’est Laurent Réa qui a officiellement dévoilé sa candidature, jeudi soir, au Puy-en-Velay.

Raymond Fournel n’y avait jamais été confronté, son successeur devra passer par là. Une élection à deux listes se profile, samedi 15 juin à Blavozy, pour désigner le futur président du district de Haute-Loire.

Quelques semaines après Laurent Lerat, c’est Laurent Réa qui a officiellement dévoilé sa candidature. Originaire d’Aurec-sur-Loire, où il était joueur, le candidat s’est ensuite dirigé vers Bas-en-Basset. Du côté de l’US Bassoise, il a occupé plusieurs postes, dont celui de président. Dans le secteur civil, Laurent Réa est à la tête d’une société de métrologie légale. «Nous prenons notamment des mesures pour assurer aux consommateurs qu’ils disposeront des quantités attendues, que ce soit à la pompe à essence ou chez le boucher», résume-t-il brièvement.

Un premier candidat est annoncé pour prendre la tête du district de football de Haute-Loire

Un tiers du mandat actuel conservé

Sur sa liste, nommée « Une équipe au service des clubs », figurent 18 membres. Dont cinq font déjà partie du mandat actuel. « Cela nous permet de maintenir une compétence tout en apportant un regard neuf, avec treize nouvelles personnes », explique la tête de liste.

Pour le soutenir, Laurent Réa a notamment choisi de s’appuyer sur Sophie Bouchet, co-présidente du club de Langeac. Elle pourrait occuper le poste de vice-présidente. Trois vice-présidentes ont également été présentées : Aline Gros Arnaudon, responsable du pôle femmes de l’accord Espaly/Saint-Vidal ; Thierry Redon, gérant à Chadron/Saint-Martin ; Jean-Claude Rouvier, membre du District depuis 36 ans.De gauche à droite : Thierry Redon, Aline Gros Arnaudon, Laurent Réa, Sophie Bouchet et Jean-Claude Rouvier.

Cette liste a été conçue pour que « toutes les familles (médecins, arbitres, éducateurs et femmes) soient représentées », explique Laurent Réa. « Aucun de ces statuts n’est prédominant », se félicite-t-il.

Carte blanche et calendrier à revoir

Le candidat s’est attaché à présenter les grandes lignes de son projet. « Cela s’est construit avec les clubs. Depuis février, nous en avons rencontré 80 %. Pour décider de mettre en œuvre nos idées, il faudra s’assurer qu’elles seront approuvées par au moins 60% des clubs. »Laurent Réa accompagné de sa liste.

Parmi la centaine d’actions qui pourraient être menées, certaines mesures phares ont déjà retenu l’attention. C’est particulièrement le cas avec l’introduction du carton blanc. Cela permettrait à un joueur d’être temporairement exclu, pendant dix minutes, en raison d’un litige. La liste de Laurent Réa souhaiterait également apporter des modifications à certains calendriers du District. Avec notamment la possibilité d’ajouter des rendez-vous en septembre et de raccourcir la trêve hivernale.

D’ici le 15 juin, date de l’assemblée générale du District, le candidat s’efforcera de rencontrer les clubs restants. Une véritable campagne sera menée puisque cette fois, vous devrez choisir entre deux listes. « Nous avons essayé de nous réunir pour mutualiser les deux listes, mais sans succès. Le revers de cette situation est la division. Mais la concurrence crée de l’émulation et ce sera donc démocratique», souligne Laurent Réa.

La liste

Président : Laurent Réa

Député président: Sophie Bouchet

Vice-présidents: Aline Gros Arnaudon, Jean-Claude Rouvier, Thierry Redon

Suite de la liste : Daniel Sansonnetti, Chrystelle Peyrard, Pascal Rambaud, Emmanuel Sulmon, Raphaël Robert, Élodie Sigaud, Stephen Fabre Bully, Gilles Veysseyre, Laurent Masson, Christian Braconnot, Émilie Blassy, ​​Jordan Planchette, Jérôme Giraud.

Prise en charge hors liste : Patrick Cognasse et Julien Miché.

Lucas Jacquet

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV « J’ai payé ma dette », défend l’ancien ministre Jérôme Cahuzac, candidat dans Lot-et-Garonne
NEXT le résumé de la surprenante victoire des Faucons, contre les Diables Rouges