un exercice de santé géant avec un millier de personnes à Cherbourg

un exercice de santé géant avec un millier de personnes à Cherbourg
un exercice de santé géant avec un millier de personnes à Cherbourg

Une brûlure grave nécessite des soins extrêmement spécifiques, pour lesquels très peu d’hôpitaux sont équipés en France. « A Caen ou à Rennes, il n’y a pas, constate Thomas Delomas, patron du Samu 50 à Saint-Lô. Les grands brûlés sont des patients extrêmement lourds, il m’est déjà arrivé, depuis la Manche, de les envoyer à Tours, Nantes, Paris, et parfois même en Belgique… »

Et encore une fois, il ne faut pas qu’il y ait un afflux massif de ce type de blessés : aucun pays européen n’a les moyens capables d’en absorber plus d’une vingtaine simultanément.

«Une première en France, d’une ampleur inédite»

C’est tout l’objet des grandes manœuvres entreprises par l’AP-HP et le Samu de Paris, mercredi 22 mai à Cherbourg. Pour les organiser, une ultime visioconférence avec plus d’une trentaine de participants s’est tenue ce mardi. Un exercice à grande échelle, appelé Redoutable, impliquant environ un millier de participants parmi lesquels des médecins et personnels médicaux venus de toute la France, la Protection Civile, la Croix Rouge et bien d’autres. Destiné à actualiser la doctrine européenne d’intervention dans une telle situation, « C’est une première en France et d’une ampleur sans précédent ».

Quel scénario pour cet exercice géant ?

Un ferry vient de prendre feu au large de La Hague. L’incendie est hors de contrôle et un scénario de médecine de catastrophe commence. Tout commencera dans l’après-midi, avec le maquillage des premières « victimes » à l’hôpital Pasteur. Arrivera ensuite un Airbus spécialement affrété, un de ceux qui sont intervenus entre les Antilles et la France métropolitaine pendant le Covid, puis un TER à équiper sur place (cela n’a jamais été fait, seuls les TGV ont été utilisés pendant le Covid), « l’intérêt étant que les TER couvrent l’ensemble du territoire ».

Orchestré par CORRUSS, une équipe multidisciplinaire d’experts en gestion de crise, l’exercice durera jusqu’au petit matin de jeudi. Sa date n’a pas été choisie au hasard : elle se rapproche le plus possible de deux événements majeurs à venir en France, avec le 80e anniversaire du Débarquement et des Jeux Olympiques.

#France

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Pontarlier. Quelques idées de sorties dans le Haut-Doubs pour le week-end du 1er et 2 juin