Fins et débuts en Ontario français

Cette semaine, on met de la nouvelle musique franco-ontarienne dans la voiture, en route vers un spectacle d’humour ou une nouvelle exposition. On retient aussi la petite histoire d’un duo et la grande histoire d’une région. C’est aussi la dernière chance de voir cette anecdote de 1998 racontée de manière aussi spectaculaire…

Le chant du cygne des vaches de Casselman

Comédie musicale Les vaches, la comédie musicale sera présenté pour la toute dernière fois ce samedi à Rockland. L’histoire raconte comment un agriculteur de Casselman a aidé ses pairs de l’Est de l’Ontario pendant la tempête de verglas de 1998, sauvant ainsi des centaines de vaches.

Touchante, absurde et hilarante à la fois, la pièce rassemble les meilleurs Franco-Ontariens, avec Stéphane Guertin, Constant Bernard, Geneviève-Roberge-Bouchard, Maxime David et Emma Ferrante. Le texte est de Stéphane Guertin et Olivier Nadon, la mise en scène est de Dillon Orr, la chorégraphie de Janie Pinard et la musique de Brian St-Pierre. La dernière représentation programmée de Les vaches, la comédie musicale est prévu ce samedi à la salle de concert Optimiste de Rockland.

L’équipe créative de Vaches, la comédie musicale. Crédit image : Marianne Duval

Rockland, le 11 mai. Billets sur la plateforme Eventbrite.

Du choix au MIFO

Alors que le Mouvement d’engagement francophone d’Orléans (MIFO) a dévoilé cette semaine une partie de sa programmation 2024-2025, la saison en cours offre encore plusieurs choix. Une nouvelle exposition orne les murs de la galerie Eugène-Racette. Le vernissage de cette exposition personnelle de Fitabella aura lieu vendredi en présence de l’artiste. Canadienne d’origine congolaise, Fitabella intègre dans ses peintures le pagne wax, tissu courant dans les cultures africaines, auquel elle incorpore également divers matériaux de récupération.

Avec le vernissage à 18h, il est possible de prévoir une soirée doublement culturelle puisque Richardson Zéphir, avec son charisme et sa proposition décalée, donnera son spectacle au centre de la rue Carrière à partir de 20h. Toujours dans la série humour, le MIFO la programmation comprend également un spectacle de Philippe Laprise le mercredi 15 mai, cette fois au Centre des Arts Shenkman. Au moment de la rédaction de cet article, 88 % des billets avaient déjà été pris.

Félicité, une des œuvres de Fitabella exposée au MIFO. Crédit image : Fitabella

Ottawa, les 10 et 15 mai. Détails et billets sur le site du MIFO.

Le retour d’une pièce marquante

Le Théâtre Tremplin présente la pièce Les Communords du 14 au 18 mai, à La Nouvelle Scène Gilles Desjardins (LNSGD). Écrite par le Sudburois Claude Belcourt, la pièce a été créée au Théâtre du Nouvel-Ontario en 1974. C’est aussi la deuxième œuvre à avoir été publiée par Prise de parole. La version 2024 est une adaptation dramaturgique de Lionel Lehouillier et mise en scène par Emily Payeur. L’histoire se déroule dans une commune queer, où des jeunes tentent de résister à la société capitaliste.

En opération depuis 1997, le Théâtre Tremplin est une troupe communautaire d’Ottawa qui présente des œuvres du répertoire franco-ontarien.

L’affiche de Chambre des communes a été créé par Laurie-Ming Goyette. Source : Théâtre Tremplin

Ottawa, du 14 au 18 mai. Billets sur la plateforme Simpletix.

Folklore canadien-français

Le groupe Les gens du Nord se produira ce samedi au Théâtre Méridien du secteur Nepean à Ottawa. Fondé en 1997 à North Bay, le groupe est une grande histoire d’amour, non seulement pour la musique, mais aussi parce que trois conjoints des membres originaux se sont joints au groupe. C’est donc une ambiance de fête familiale qui règne dans les spectacles du septuor réunissant Michel et Danielle Pagé, Alain et Lynne Legrand, Serge et Liette Levac, ainsi que Marcel Morin. Le spectacle est présenté par la Maison de la francophonie d’Ottawa.

Les Gens du Nord sont un groupe d’amis et de musiciens qui jouent de la musique folk et néo-trad. Courtoisie

Ottawa, le 11 mai. Détails et billets sur le site du Théâtre Meridian.

Retour aux sources pour Beau Nectar

Le duo écoféministe Beau Nectar lance ce vendredi la version deluxe de son album Two Lips. La Fransaskoise éemi et la Franco-Ontarienne Marie-Clo se sont rencontrées à l’émission Planète Brbr de TFO, un moment dont ils se souviennent avec le nouvel extrait Même vase qu’hier. Ce morceau enregistré en Saskatchewan en 2021 est en fait la version originale de la chanson A la fleur du pot. C’est pourquoi on peut lire dans la vidéo les paroles « Bourgeons perdus en exil, arrachés d’un jardin brbr et fertile ». Clin d’œil aux débuts de leur complicité, les deux finalistes de Planète Brbr avaient fait confiance à Mario Lepage (Ponteix) pour la création de cette version plus spatiale, souvenir d’une époque où Beau Nectar n’avait pas encore de nom… mais déjà un beaucoup de talent.

À l’émission Planète Brbr de TFO en 2017, les deux finalistes étaient Marie-Clo et éemi. Courtoisie

Disponible sur les plateformes Beau Nectar.

Nouvel artiste à découvrir

Originaire d’Ottawa mais résidente de Toronto, Noémi Madeleine dévoile un premier EP intitulé Ces mots. Déjà disponible sur les plateformes numériques, ce premier opus sera officiellement lancé ce dimanche à Cameron House, dans la Ville Reine. Sarah Tomlinson sera la première partie.

En six chansons, l’artiste parvient à varier les thèmes : elle parlera d’amitié sur Ensemblede l’arrivée de son neveu le Dans l’attente de toi et la situation humanitaire dans la bande de Gaza avec Berceuse (pour la Palestine).

Source : Page Facebook de Noémi

Toronto, le 12 mai. Billets sur la plateforme Eventbrite.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une crèmerie à Sainte-Anne-de-Beaupré qui propose de délicieuses boissons gazeuses aux vrais fruits
NEXT une croisade collective pour un accès complet à l’autoroute A20, près d’Argenton-sur-Creuse