Les relations entre l’Inde et le Canada toujours tendues

Les relations entre l’Inde et le Canada toujours tendues
Descriptive text here

Les relations entre l’Inde et le Canada restent tendues alors que trois ressortissants indiens, accusés du meurtre du militant sikh Hardeep Singh Nijjar, ont comparu mardi devant le tribunal de Surrey.PHOTO : Shutterstock / Aritra Deb

Trois ressortissants indiens, accusés du meurtre du militant sikh Hardeep Singh Nijjar, ont comparu mardi devant un tribunal de Colombie-Britannique. Ils font face à des accusations de meurtre au premier degré et de complot en vue de commettre un meurtre. La situation continue de provoquer d’importantes tensions diplomatiques entre le Canada et l’Inde. Mathieu Boisvert, professeur à l’UQAM et directeur du Centre d’études et de recherches sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora, décortique la situation.

Les relations bilatérales entre les deux pays sont en désaccord depuis longtemps. L’Inde est toujours en colère contre le Canada pour n’avoir pas terminé le procès contre les coupables présumés de l’attaque d’Air India. L’Inde est également en campagne électorale, donc on y entend un discours électoral très particulier. Le parti au pouvoir défend les intérêts de la majorité hindoue, une majorité présentée comme persécutée et ayant toujours fait des compromis à l’égard des minorités religieuses de l’Inde. Les politiciens indiens actuels accusent le Canada d’héberger des terroristes sikhs kalistanais, explique Mathieu Boisvert.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV une minute de silence observée à Cherbourg
NEXT Bâtir la future main-d’œuvre technologique du Canada