Chassé de chez lui par son fils, Yves, 78 ans, récupère enfin les clés de sa maison après 19 mois passés dans sa voiture

Chassé de chez lui par son fils, Yves, 78 ans, récupère enfin les clés de sa maison après 19 mois passés dans sa voiture
Chassé de chez lui par son fils, Yves, 78 ans, récupère enfin les clés de sa maison après 19 mois passés dans sa voiture

l’essentiel
Le septuagénaire avait reçu un soutien médiatique considérable quelques jours après son témoignage dans l’émission de Julien Courbet “Ça peut t’arriver”. Il va enfin pouvoir retourner vivre dans sa maison.

C’est presque la fin d’un très long calvaire pour Yves, 78 ans. Cet habitant de Villeneuve-lès-Sablons, dans l’Oise, a vécu dans la précarité totale pendant plus d’un an et demi, après avoir été expulsé de chez lui par son propre fils. Il retrouvera enfin l’accès, grâce notamment à l’intervention de l’équipe de “Ça peut vous arriver”, présenté par Julien Courbet sur M6 et RTL.

L’histoire a commencé en 2019, quand Yves a voulu se mettre au service de son fils Cyril et de sa famille (une femme et deux enfants), qui venaient d’être expulsés de leur logement social pour loyer impayé, comme le rapportait la semaine dernière le journaliste de l’émission, Pascal. Normand. La famille ne devait rester que trois mois, mais trois ans plus tard, ils sont toujours là, et après une dispute entre le fils et le père, ce dernier décide d’aller prendre l’air. A son retour, il trouve la porte fermée, et finit par dormir dans sa voiture.

Lire aussi :
“Pour moi, ce n’est plus mon fils…” A 78 ans, Yves dort dans sa voiture depuis 19 mois parce que son enfant l’a chassé de chez lui

Le lendemain, les serrures ont été changées, raconte Yves. Petit à petit, la maison devient de plus en plus impénétrable pour le septuagénaire. Installation d’un digicode, caméras de surveillance, présence de nombreux chiens de garde… Mairie, gendarmerie, préfecture, personne ne fait rien, et Yves se retrouve à dormir dans sa voiture, parfois par -10°C, pendant 19 mois, avant d’envoyer un message manuscrit. lettre à Julien Courbet, et recevoir l’aide de son équipe.

Le 1er mai, l’émission qui lui est consacrée est diffusée, une cagnotte est lancée, Yves apparaît sur le plateau de Cyril Hanouna dans TPMP. Grâce à une belle démonstration de solidarité, le retraité a de quoi s’offrir une quinzaine de nuits d’hôtel. Jusqu’au lundi 6 mai, où Yves a enfin pu récupérer les clés de sa maison, comme le raconte le journal. Oise Hebdo.

Son fils et sa famille sont partis, même si Cyril a laissé derrière lui un message plutôt malveillant envers son père, indiquant notamment que trois chiens de garde – « pas des plus gentils » – restaient sur place. La maison serait dans un état de délabrement excessif, mais cela n’a pas d’importance, puisqu’Yves peut toujours compter sur la solidarité de tous pour l’aider.

Il a notamment bénéficié d’un premier coup de pouce pour sa relocalisation, auprès de l’enseigne Vival du groupe Casino, qui lui a proposé des produits d’épicerie pour remplir son frigo. Nul doute que l’élan de solidarité générale ne s’arrêtera pas là.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Les États disent non à l’Espace économique européen
NEXT prime à la vacance de votre logement – ​​L’Anah en Deux-Sèvres – Logement/logement – ​​Aménagement foncier, construction, logement – ​​Actions de l’Etat – .