L’homme de main du chef mafieux Marco Pizzi arrêté pour pédopornographie

L’homme de main du chef mafieux Marco Pizzi arrêté pour pédopornographie
L’homme de main du chef mafieux Marco Pizzi arrêté pour pédopornographie

Les enquêteurs de l’Unité d’exploitation sexuelle et de pornographie juvénile de la police de Montréal ont mené une perquisition surprenante dans un garage appartenant au mafieux Marco Pizzi, situé sur la rue Notre-Dame Est à Pointe-aux-Trembles, en lien avec une enquête pour pornographie juvénile, Radio -Le Canada a appris.

Selon nos informations, la police ne visait pas Pizzi jeudi après-midi, mais plutôt ses deux acolytes, qu’il avait engagés il y a quelques années pour surveiller un de ses garages dans l’est de l’île. de Montréal. Les deux suspects résidaient en permanence dans les lieux qui ont été visés par plusieurs méfaits par le passé.

Depuis plusieurs années, les propriétés de Marco Pizzi, considéré par la police comme importateur de cocaïne depuis les années 1990 et ancien ami proche du défunt parrain Vito Rizzuto, sont la cible de tentatives d’incendies criminels et d’incendies criminels.

Le module de cyberenquêtes du SPVM aurait trouvé des milliers de fichiers de pornographie juvénile dans l’ordinateur d’un des acolytes du mafieux Marco Pizzi.

Photo : Radio-Canada / Martin Cloutier

Nos sources policières nous ont indiqué que les gardes rapprochés de Pizzi auraient été stupéfaits et sous le choc d’apprendre le motif de l’opération lorsque les enquêteurs les auraient rencontrés.

La mafia italienne n’est quasiment jamais ciblée par la police dans des affaires de pédopornographie.

Interpol a informé le SPVM

Marco Pizzi, actuellement absent du pays, n’a donc pas été visé par l’enquête criminelle sur les délits technologiques du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Il semblerait que l’un des deux acolytes, qui était simplement censé surveiller les lieux, ait agi en catimini pour occuper son temps.

Les enquêteurs en matière d’exploitation sexuelle et de pédopornographie, assistés par leurs collègues en matière de criminalité technologique du SPVMaurait trouvé des milliers de fichiers pédopornographiques après avoir analysé les disques durs d’un ordinateur situé sur le site de recherche.

Toujours selon nos informations, c’est un rapport de l’agence Interpol qui aurait mis le SPVM sur la piste, après que de nombreux téléchargements aient été signalés à la police internationale.

Selon les archives publiques du palais de justice, Patrick Hébert a été accusé vendredi matin de possession de pornographie juvénile et de distribution de pornographie juvénile.

Selon l’acte d’accusation, les faits reprochés se sont produits entre le 18 mars 2022 et le 11 avril 2024.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Dans la Manche | Les Bains du Cotentin chauffés au bois déchiqueté
NEXT à proximité des serres de tomates, travaux de renforcement du réseau local de gaz