Trois corps retrouvés au Mexique, où des surfeurs étrangers sont portés disparus

Trois corps retrouvés au Mexique, où des surfeurs étrangers sont portés disparus
Descriptive text here

Trois corps retrouvés dans une zone où des surfeurs étrangers ont disparu

Publié aujourd’hui à 4h04 Mis à jour il y a 10 heures

“Nous pouvons confirmer que trois individus décédés ont été retrouvés à Santo Tomas, en Basse-Californie”, une région mexicaine frontalière des Etats-Unis, a indiqué à l’AFP la police fédérale américaine, sans révéler leur identité.

Les journalistes déployés sur place ont vu des équipes de secours et des experts légistes extraire, à l’aide d’un système de poulies, ce qui semblait être des corps couverts de boue d’un puits situé au-dessus d’une falaise au-dessus du Pacifique.

Plus tôt dans la journée, les autorités mexicaines, le FBI, avaient intensifié leurs recherches pour retrouver deux frères australiens, Jake et Callum Robinson, et un Américain, Jack Carter.

Les trois passionnés de surf ont été vus pour la dernière fois le 27 avril à Bocana de Santo Tomas, une station balnéaire de la municipalité d’Ensenada, dans cette région du Mexique marquée par la violence des cartels du trafic de drogue.

Des disparitions « très inquiétantes »

La mère des deux Australiens, Debra Robinson, a indiqué sur Facebook qu’ils ne sont jamais arrivés au logement qu’ils avaient réservé. Jeudi, les autorités de Basse-Californie ont indiqué que trois Mexicains avaient été arrêtés et étaient interrogés dans le cadre de ces disparitions.

“Une camionnette blanche a été retrouvée, ainsi que d’autres preuves”, a indiqué le procureur de la République dans un communiqué, précisant que l’enquête se déroulait en coordination avec les autorités américaines et australiennes.

Le Premier ministre australien Anthony Albanese a qualifié vendredi ces disparitions de « très inquiétantes ». “Nous espérons que ces frères seront retrouvés sains et saufs, mais leur disparition suscite de réelles inquiétudes”, a-t-il déclaré à la télévision Channel 7 à Sydney.

Sable blanc et cartels

Les célèbres plages de Basse-Californie sont fréquentées par de nombreux vacanciers américains, qui profitent de la proximité de la frontière avec les États-Unis. Mais cet État est aussi l’un des plus violents du Mexique en raison de la présence de groupes criminels.

En novembre 2015, deux surfeurs australiens, Dean Lucas et Adam Coleman, ont été tués dans l’État de Sinaloa, au nord-ouest du Mexique. Et en mars 2023, des membres présumés du cartel du Golfe ont kidnappé quatre Américains dans la ville de Matamoros, à la frontière américaine. Deux d’entre eux ont été tués.

AFP

Avez-vous trouvé une erreur ? Merci de nous le signaler.

0 commentaire

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV 86 élus démocrates font pression sur Joe Biden
NEXT Plus de 150 sans-abri évacués d’une salle de sport à Lyon