Santé sexuelle : ça bouge au CeGIDD !

Santé sexuelle : ça bouge au CeGIDD !
Santé sexuelle : ça bouge au CeGIDD !

Depuis le 1er juillet, l’Agence régionale de santé (ARS) confie les consultations des Centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) aux centres hospitaliers. Les Services de Prévention Santé (SPS) du Département, qui en avaient jusqu’ici la responsabilité, continuent néanmoins de vous accueillir pour leurs autres missions. Explications.

Que proposent les CeGIDD ?

  • informations sur le SIDA, les infections sexuellement transmissibles (IST), la sexualité
  • informations et conseils personnalisés sur toute question liée à la sexualité
  • examens et traitements prescrits par le médecin en fonction de votre évaluation des risques
  • vaccinations contre les hépatites A et B et contre le papillomavirus
  • orientation vers le réseau d’aide spécialisé si nécessaire

Où puis-je trouver mon nouveau CeGIDD ?

Si vous aviez l’habitude de vous rendre au Service de Santé Préventive du Département (SPS) pour une consultation de CeGIDD, vous devrez désormais vous adresser aux centres hospitaliers. Vous y serez suivi, comme auparavant, par des médecins et une équipe médicale.

L’accueil reste confidentiel et peut être anonyme. Les consultations sont gratuites.

Consultez la carte pour découvrir les nouvelles adresses du CeGIDD :

Puis-je récupérer mon dossier médical ?

Oui bien sûr ! Si vous le souhaitez, vous pouvez récupérer votre dossier médical et/ou vos derniers résultats biologiques auprès de votre SPS jusqu’au 5 juillet. Pensez à les demander par téléphone avant de voyager.

Le Service de Prévention Sanitaire où je suis allé est-il toujours ouvert ?

Oui absolument. Tout au long de l’année, les professionnels de SPS proposent des actions collectives pour favoriser la prévention en santé et sensibiliser les gens du Nord sur divers sujets, comme le dépistage du cancer, la santé sexuelle, la santé des femmes, etc.

Au sein des Services de Prévention Santé, vous trouverez toujours une équipe médicale multidisciplinaire pour vous accompagner dans votre parcours préventif et vous conseiller, gratuitement. Vous pouvez continuer à vous rendre au SPS pour :

  • consultations médico-sociales préventives : Si vous êtes dans une situation précaire, cette consultation vous permettra de faire le point sur votre santé. Un bilan de santé et un accompagnement par une infirmière, une travailleuse sociale et un médecin pourront vous être proposés suite à cette consultation.
  • CLAT (Centre de Lutte contre la Tuberculose) : Si vous avez contracté la tuberculose, le CLAT intervient pour proposer un dépistage gratuit à votre entourage. Un traitement et un accompagnement pourront également vous être proposés, sous certaines conditions.
  • le Centre de Vaccination : Si vous êtes en situation de précarité, vous pouvez vous adresser au Service de Prévention Santé pour bénéficier d’une vaccination obligatoire ou recommandée pour résider en France.

Retrouvez la liste des SPS du Nord

Le Camion Nord Santé Prévention sillonne également les routes du Nord. Il permet aux équipes du SPS d’être au plus près des populations du Nord.

Existe-t-il d’autres endroits où je peux obtenir de l’aide pour ma santé sexuelle ?

Oui, dans les centres de santé sexuelle. Ces centres sont gérés par une équipe de professionnels (médecin, sage-femme, conseillère conjugale et familiale, infirmière, secrétaire) et proposent :

  • informations sur la vie affective et sexuelle
  • consultations médicales de planning familial : prescription, délivrance et suivi des différents moyens de contraception
  • entretiens avant et après une interruption volontaire de grossesse
  • suivis de grossesse, examens médicaux et entretiens pré- et postnatals

Sur place, pas d’acompte : le remboursement s’effectue directement par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) sur présentation de la carte Vitale. Les consultations sont gratuites pour les mineurs et les personnes non couvertes par la sécurité sociale.

Certains centres de santé sexuelle sont intégrés aux services de Protection Maternelle et Infantile (PMI). Vous pouvez vous y rendre si vous attendez un enfant ou si vous êtes un jeune parent.

En savoir plus sur les services PMI

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Vivre près de l’eau ou d’un parc urbain protège les artères
NEXT Peut-on mourir de la maladie de Parkinson ? – .