un patient regarde sa propre opération

un patient regarde sa propre opération
un patient regarde sa propre opération

Bien que ce type d’opération aurait pu être réalisé ailleurs, il s’agissait du premier cas de transplantation d’organe éveillé pour la Northwestern Medicine de Chicago, qui espère désormais rendre la procédure plus courante.

“Notre espoir est qu’une greffe de rein éveillé puisse réduire certains des risques associés à l’anesthésie générale tout en raccourcissant le séjour à l’hôpital d’un patient”, a déclaré le chirurgien dans un communiqué de presse. Le patient a pu rentrer chez lui en moins de 24 heures, ce qui en fait essentiellement une procédure ambulatoire. »

Cela permet au patient de guérir et de reprendre plus rapidement sa routine quotidienne.

De son côté, le patient a insisté sur le fait qu’il n’a rien ressenti pendant l’opération, lui qui a pu suivre la greffe pas à pas, et même voir son propre rein.

« À un moment donné, je leur ai demandé : « Quand pensez-vous commencer ? » et ils m’ont dit qu’ils travaillaient déjà depuis un moment, a ri le patient à CBS News. C’était une expérience plutôt cool de savoir ce qui se passait en temps réel et d’être conscient de l’ampleur de ce qu’ils faisaient. »

Selon le chirurgien, le programme « AWAKE », qui cible actuellement les patients transplantés rénaux, pourrait à terme s’étendre à d’autres types de greffes.

“Cela ouvre vraiment une toute nouvelle porte et constitue un outil supplémentaire dans notre palette d’outils pour le domaine de la transplantation”, s’est-il réjoui, selon les médias américains.

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

PREV Covid-19 : l’énigme des personnes « jamais infectées » résolue : Actualités – .
NEXT L’OMS appelle à une surveillance accrue dans la lutte contre la grippe aviaire – .