Rhume des foins, distinguer le vrai du faux

Rhume des foins, distinguer le vrai du faux
Rhume des foins, distinguer le vrai du faux

Publié le 16 juin 2024 à 11h11. / Modifié le 16 juin 2024 à 11h13.

La météo s’associe avec le Nouveau Zürcher Zeitung dans le cadre d’une série d’articles consacrés à la médecine et à la santé. Retrouvez tous les articles dans ce dossier dédié au fur et à mesure.

  • D’où vient le nom de rhume des foins ?

Derrière cette expression se cache le constat séculaire selon lequel certaines personnes, en présence d’une botte de foin, se mettent à éternuer. On a donc longtemps pensé que cette affection était liée à l’herbe séchée. Les Anglais parlent de « rhume des foins » (rhume des foins). «Mais à l’époque, le terme fièvre ne signifiait pas seulement une augmentation de la température corporelle», explique le Dr Arthur Helbling, MD, chef de la clinique ambulatoire d’allergologie et d’immunologie clinique de l’hôpital universitaire Inselspital. de Berne. Toute atteinte non précisée à la santé était appelée fièvre.

Toute l’actualité à portée de main !

Pour seulement CHF 29.- par mois, accédez en illimité à tous nos articles. Profitez de notre offre spéciale : le premier mois pour seulement CHF 9 !

S’ABONNER

Bonnes raisons de s’abonner au Temps :
  • Accès illimité à tout le contenu disponible sur le site.
  • Accès illimité à tous les contenus disponibles sur l’application mobile
  • Plan de partage de 5 articles par mois
  • Consultation de la version numérique du journal à partir de 22h la veille
  • Accès aux suppléments et à T, le magazine Temps, au format e-paper
  • Accès à un ensemble d’avantages exclusifs réservés aux abonnés

Déjà abonné ?
Ouvrir une session

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Le crack et la cocaïne explosent en Suisse et cela s’explique – .