Santé : la progression inquiétante des « tiques géantes » en France : Actualités

Santé : la progression inquiétante des « tiques géantes » en France : Actualités
Santé : la progression inquiétante des « tiques géantes » en France : Actualités

L’apparition de tiques dites “géantes” suscite l’inquiétude dans le sud de la France vendredi 14 juin, relaie TF1info.

Avec le retour des beaux jours, le risque de se faire piquer par un insecte, comme un moustique ou une tique, augmente. Mais dans le sud de la France, l’apparition inhabituelle de tiques « géantes » suscite de vives inquiétudes. Vendredi 14 juin, TF1info affirme qu’une espèce de tique deux fois plus grosse que la tique classique se propage rapidement. « Hyalomma marginatum » est déjà présent en Corse et dans plusieurs départements méditerranéens des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes, rapportait Santé Publique France en mai.

De plus en plus nombreuses, ces tiques augmentent également les risques pour la santé. Ces petites créatures peuvent transmettre certaines infections, dont la maladie de Lyme. Mais cette nouvelle espèce peut aussi transmettre le virus de la fièvre hémorragique de Crimée-Congo, en cas de piqûre par des tiques porteuses du virus. Si sa présence avait déjà été détectée en France, à l’été 2023, ce parasite est originaire d’Afrique du Nord, d’Europe du Sud et d’Asie, selon TF1info.

Comment prévenir les piqûres de tiques ?

Arrivées en France via les oiseaux migrateurs, ces tiques sont également plus agressives. Au lieu d’attendre le passage d’un humain ou d’un animal, cette espèce serait capable de traquer sa proie et même de la poursuivre sur près de 100 mètres et pendant plusieurs minutes. En cas de morsure, la tique peut rester attachée à son hôte pendant près d’un mois, se nourrissant de son sang. Pour lutter contre les piqûres de tiques et les maladies qu’elles peuvent véhiculer, il est important de redoubler de vigilance en évitant les herbes hautes et les sous-bois, où les tiques sont plus présentes. De plus, il est recommandé de porter des vêtements qui couvrent les bras et les jambes pour éviter qu’une tique ne s’y accroche. Certains insecticides peuvent également être utilisés à des fins préventives.

publié le 14 juin à 18h40, Angéline Da Costa, 6Medias

Partager

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

NEXT Le crack et la cocaïne explosent en Suisse et cela s’explique – .